Affiche Polissons et galipettes

Polissons et galipettes

(2002)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 5
  5. 8
  6. 24
  7. 26
  8. 6
  9. 5
  10. 2
  • 78
  • 11
  • 84

Film français sorti en 2002. Composition de douze films érotiques muets du début du XXe siècle. Ces derniers étaient programmés en séances à heures fixes dans les salons d'attente des bordels sophistiqués.

Critiques : avis d'internautes (4)

Polissons et galipettes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Que reste-t-il de nos amours ?

A l'instar de Gérard Depardieu qui déclare ne plus picoler depuis bientôt cinq mois, on me croira sur parole si j'annonce solennellement ici que j'ai cessé de me masturber depuis quelques temps déjà. Cette maturité très récemment acquise m'a permis de mater le DVD "Polissons et Galipettes" avec tout le sérieux philosophico-sociologico-politique qu'exige une telle œuvre. Il s'agit donc de courts...

44 51
Avatar -Piero-
7
·
Histoires sans paroles.

Compilation ludique et instructif de douze courts-métrages pornographiques muets du siècle dernier de 67 minutes, interdits aux moins de 18 ans, tournés entre 1905 et 1930 par des cinéastes rester anonymes ! Ces petits films étaient projetés dans les arrières salons des maisons closes les plus huppées de l'époque. Tournés en douce avec la participation très active des chères demoiselles du... Lire l'avis à propos de Polissons et galipettes

2 1
Avatar HITMAN
6
HITMAN ·
Découverte
Les petites dames du temps jadis

Une compilation de films anonymes porno de 1905 à 1930 - La Coiffeuse. (1905) Très soft, très court mais très joli - Atelier Faiminette. (1921) Lesbos, fessée et arrivé du patron - Abott Bitt au couvent. (1925) Nonnes, lesbos, bisex masculine - La Fessée à l’école. (1925) Lesbos, fessées, party - Mousquetaire au restaurant. (1920) Trio - La Voyeuse. (1924) Voyeurisme et trio - Miss Butterfly.... Lire la critique de Polissons et galipettes

2
Avatar estonius
9
estonius ·
Le sens du gros plan

Le porno n'a pas beaucoup évolué, en fait, depuis les débuts du cinéma. On retrouve le même genre d'intrigue grotesque, rigolote, prétexte à une partie de jambes en l'air. Quoique l'on peut tout demême distinguer une certaine liberté de ton : ainsi, un chien viendra se mêler à la fellation qu'une dame fournit à un monsieur, les hommes n'hésitent pas à joue entre eux pendant que les femmes sont... Lire la critique de Polissons et galipettes

4
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Toutes les critiques du documentaire Polissons et galipettes (4)
Vous pourriez également aimer...