Retour en enfance

Avis sur Ponyo sur la falaise

Avatar Bondmax
Critique publiée par le

L'oeuvre de Miyazaki reste certainement l'une de mes plus grosses lacunes niveau cinématographie, c'est pourtant pas faute d'entendre des éloges à propos de ce grand monsieur de l'animation. J'ai un vague souvenir de Princesse Mononoké que j'avais vu en classe d'arts plastiques en 5ème ou 4ème (oui c'est très vague comme souvenir). J'ai donc profité du fait qu'arte diffusé Ponyo sur la falaise ce soir, pour commencer à combler cette lacune ( tâche que je vais continuer dans les semaines à venir).

Ponyo sur la falaise qui est considéré par beaucoup comme un film plus enfantin que le reste de l'oeuvre de Miyazaki, je ne peux donc pas vraiment comparé, mais il est vrai qu'en comparaison à mes souvenirs de Mononoké, Ponyo fait beaucoup plus enfantin. Mais cela est loin d'être un reproche. Cela se voit dès le dessin, avec des couleurs très vives. Une animation qui m'a de suite beaucoup plu. Il faut dire que cette séquence d'ouverture aquatique est tout bonnement magnifique, c'est coloré, fluide et luxuriant de détails. Ces fonds marins regorgent de vie, que ça soit animales ou végétales.

Nous suivons donc Sosuke, jeune garçon de 5 ans, qui recueille un petit poisson rouge qu'il baptise Ponyo, et c'est le début d'une magnifique relation qui est certainement le gros point fort de ce film. Le "couple" que forme Sosuke et Ponyo est absolument merveilleux, la complicité entre ces deux personnages haut en couleur ( notamment cette espiègle fan de jambon qu'est Ponyo). L'histoire reste très simpliste, avec cette excursion de Sosuke et Ponyo pour retrouver Lisa après une grosse tempête, mais qui révèle au final un plus grand enjeu. Mais tout cela n'est que prétexte pour mettre en avant la relation entre les deux personnages principaux. Ces deux êtres différents, mais qui s'acceptent et s'aiment tels qu'ils sont.
Les autres personnages ne sont pas en reste, entre les joviales grand-mères, ou le père de Ponyo qui invoque des sortes de Grotadmorv d'eau, ils sont tous très réussi.

Le film nous délivre également des séquences d'animation particulièrement réussi, comme par exemple cette cours poursuite entre la voiture de Lisa et Ponyo courant sur ces vagues de poissons, est juste d'une beauté enivrante. L'animation est fluide et sans fioriture. La musique qui occupe une place importante colle parfaitement. J'ai un pote qui est particulièrement fan de Joe Hisaishi, et il m'avait fait écouter son oeuvre, et il faut dire que le mec est particulièrement doué.

Cette première "vrai" expérience avec Miyazaki est donc une réussite, je me suis retrouvé en enfance pendant ces 1h40, et ça, ça fait du bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 834 fois
35 apprécient · 1 n'apprécie pas

Bondmax a ajouté ce film d'animation à 3 listes Ponyo sur la falaise

Autres actions de Bondmax Ponyo sur la falaise