Porco l'humaniste.[9.2]

Avis sur Porco Rosso

Avatar Silence
Critique publiée par le

Porco Rosso : Kurenai no Buta.

Porco Rosso sort en 1992 après Kiki la petite sorcière et avant Princesse Mononoké, le métrage devait à l'origine prendre la forme d'un film de 45 min.
Inspiré d'une nouvelle-manga de Miyazaki lui même, le projet aboutit sur l'élaboration de ce long métrage qui restera le dernier à être entierement réalisé sans infographie.

Porco Rosso est un pilote, un As de l'aviation rescapé de la première guerre mondiale où tous ses amis sont décimés.
Hormis son apparence porcine, Porco est un Homme comme les autres, il traque les pirates de l'air dans cette zone de la mer Adriatique afin de subvenir à ses besoins mais surtout et aussi pour le plaisir de voler.
L'action se situe entre les 2 guerres certainement vers 1929.

Un appel radio alerte Porco bien installé dans son lagon paradisiaque, un hydravion de pirates a kidnapé tout un groupe de jeunes enfants et les parents offrent une récompense.
Porco prend son envol et repère les pirates qui connaissent bien sa réputation de chasseur de prime confirmé.

Après quelques scènes de combat pas trop violentes, Porco détruit l'avion des pirates, récupère les enfants et va toucher sa prime.

A l'hôtel Adriano tenu par la belle Gina, point de ralliement des pilotes pirates et de Porco, nous faisons la connaissance de Donald Curtis un pilote américain venu en renfort pour aider les pirates à se débarasser du génant chasseur de prime à la tête de cochon. Nous découvrons la liaison très affectueuse qu'entretiennent Porco et Gina datant d'avant la malédiction du chasseur de primes.

Après quelques avaries qui vont pousser notre As à rejoindre Milan, celui ci attaqué par Curtis, se voit forcé de fuir suite à une panne moteur.
Il rejoint l'atelier de son ami Piccolo afin de faire réparer son avion. La tâche sera confiée à Fio la petite fille du mécano. Nous croiserons les membres de la police secrète de l'Italie fasciste dont est tiré le nom de notre héro pour désigner les communistes de l'époque. En effet Porco est recherché, mais ses anciens compagnons d'ailes aident celui-ci à leur échaper, à plusieurs reprises.

L'histoire de Porco rosso est celle d'un Homme désabusé par ses semblables, par la guerre absurde et qui vit une existence marginale, à l'image de son apparence.
Comme souvent chez Miyazaki, les femmes ont le beau rôle, Gina est la plus belle femme du monde, Fio une génie de l'aéronautique.

Un clin d'oeil met en parallele la fabrication du nouvel avion réalisé 100% par des mains de femmes, à l'image de la partie animation du film réalisé par des femmes selon les voeux de la production.

Le mystère qui plane sur l'origine de la malédiction dont souffre Porco reste sombre, mais pour Miyazaki, il est issu du refus de vivre et de l'enfermement par lequel s'est réfugié le pilote depuis son expérience au dessus de la mer de nuages et où il perçoit le cimetière des avions, dont celui de son ami Berlini mort quelques jours après son mariage avec Gina.
Devenu quelque peu cynique, ironique, Porco mene une fuite en avant, qui l'éloigne de ses aspirations auxquelles il ne croit plus et qui le rend aveugle à l'amour secret que lui voue la belle Gina depuis longtemps.

Pourtant Porco est le personnage masculin du film qui possède la plus grande humanité. Il ne tue pas en combat, poète à ses moments et juste dans son jugement, il se place bien au dessus de la gente masculine ici representée par un Donald Curtis, certes doué pour le pilotage, mais maladroit avec les femmes malgrès sa gueule de jeune premier d'Hollywood.

Nous somme donc en presence de deux identités opposées :

Curtis demi-antihéro beau garçon mais dont la gaucherie n'a d'égal que sa cupidité et son immaturité.

Porco en demi-héro à l'apparence ingrate mais dont la virtuosité et le charme éveillent l'attrait de Gina, de Fio qui l'aiment en secret.

Miyazaki nous offre une histoire assez simple, sans mondes fantastiques, sans magie, qui nous plonge dans une part de l'Histoire sombre de l'Europe. Traitée avec beaucoup de légereté elle nous parle d'un être brisé, mais riche d'une humanité certainement trop haute pour cette terre apesantie.

Anecdote : Le Nom de Porco avant sa métamorphose était Marco en reférence à un ami italien Marco Pago qui réalisera le vraiment trop injuste... Caliméro !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 974 fois
34 apprécient

Autres actions de Silence Porco Rosso