Advertisement
Affiche Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

Critiques de Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

Documentaire de (2017)

Manque d'aboutissement

Ce documentaire manque d'aboutissement, beaucoup de thèmes sont abordés, mais pas assez approfondis et beaucoup sont ignorés. La ligne conductrice est l'évolution du monde du divertissement pour adulte sur les quinze dernières années vu par une actrice / réalisatrice des années 90 puis début 2000 revendiquant son côté plus intellectuel et féministe que les autres. C'est à dire qu'il y a des... Lire l'avis à propos de Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

1
Avatar wasabi
5
wasabi ·

Errance et déshérence d'un tabou milliardaire

Pornocratie détonne parce qu’il convertit sa facture ultra-classique en miroir esthétique inversé d’une industrie où l’effet prime sur tout. Effet choc de l’image toujours plus hard, effet médiatique qui génère des vues par millions, des dollars par milliards. Ici il n’en est rien. Les rues sont vides, les tramways errants, les bibliothèques figées sur place. L’absence de réponse... Lire l'avis à propos de Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

2
Avatar Fêtons_le_cinéma
7
Fêtons_le_cinéma ·

Complot de porno

Bof, pas terrible ce docu, j'en attendais bien plus de la part d'Ovidie qui côtoie toujours l'univers du porno. Je me suis retrouvé perdu face au sujet. On sait pas trop où l'auteure veut en venir avant d'arriver à la moitié du film : les méchants qui gèrent le sexe, lui font du mal en le distribuant gratuitement. En gros, elle reprend l'idée de complot mais à la 'sauce' porno. Sauf... Lire la critique de Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

4
Avatar Fatpooper
3
Fatpooper ·

Ovidie découvre le porno

Derrière le titre volontairement provocateur vu la carrière de la principale se cache une profonde déception quant à la qualité attendue de ce documentaire. Je ne suis pas un pro du porno et encore moins un spécialiste de son industrie comme des films la composant. L'univers me fascine parce qu'il a ce côté mystérieux qui lui donne son intérêt. Et Rocco m'ayant passablement ennuyé, je... Lire la critique de Pornocratie, les nouvelles multinationales du sexe

Avatar Imposteur
1
Imposteur ·