Pourquoi j'ai pas mangé mon père, un film d'animation dans la bonne pente

Avis sur Pourquoi j'ai pas mangé mon père

Avatar Aly C-m
Critique publiée par le

Je suis allée voir "Pourquoi j'ai pas mangé mon père" avec des potes hier soir. On avait besoin d'aller voir un film "où-il-faut-pas-trop-réfléchir" et c'est le premier choix qui s'est offert a nous. J'aime bien Jamel Debbouze, ça avait l'air d'être original donc allons-y let's go.
Je préfère vous prévenir: fans du livre, ne gueulez pas, je ne l'ai pas lu. Et puis je vais critiquer le film, on verra plus tard pour le bouquin.
Les images sont jolies. J'aime l'animation autour des primates, les couleurs assez chaudes donnent l'impression que l'on plonge dans un monde imaginaire. On suit l'histoire d'un cymen (je ne sait pas comment ca s'écrit, soyez indulgents svp) qui s'appelle Edouard. Bon beh Edouard, c'est Jamel Debbouze. Autant dire que si vous n'aimez pas Jamel, vous n'aimerez pas le personnage, ils sont indissociables, on le reconnait trop bien. Moi j'l'aime bien donc ca ne m'a pas dérangée.
Par ailleurs, pas mal de personnages sont reconnaissables. Je ne vous spoil rien si je vous dis qu'il y a Melissa Theuriau aussi. Et le personnage de Vladimir, le "bras-droit" du roi a été conçu pour ressembler à Louis de Funes. On le reconnait, oui, mais c'est plus une version un peu lourde de Monsieur de Funes que l'acteur regretté que l'on connait trop bien. Dommage.
Ensuite certaines scènes esquissent un sourire, ou déclenchent même le rire, a coup de fautes de grammaire, d'anachronismes, de comique de situations. Il faut être dans ce délire pour rire, et moi je suis bon public donc ça m'a charmé. Si vous n'êtes pas friands, vous trouverez ça lourd.
Par contre le film met un petit moment a démarrer. Ou alors c'est peut-être l'impression que l'on a du mal a rentrer au coeur de l'histoire dès les premiers minutes. On dira qu'il y a un temps d'échauffement. Pour moi c'est un point négatif, surtout pour un film d'animation.
Au niveau du scénario, rien de transcendant non plus, on peut dire que c'est le schéma basique et classique, il n'y a pas de grosse surprise. Vous savez ce qui va se passer du début à la fin. C'est une formule qui fonctionne surement pour les enfants, mais pour les adultes, j'me fais pas avoir comme ça nonmého!
En attendant ce n'est pas aussi nul que certaines personnes pourraient le dire, je pense que c'est une question de délire. On reconnait bien la patte de Jamel Debbouze, et pour moi ça veut tout dire. Ça fait quand même plaisir de voir un film d'animation comme ça, et le travail n'est pas bâclé. Ça a son charme, mais certains points sont à améliorer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 714 fois
8 apprécient

Autres actions de Aly C-m Pourquoi j'ai pas mangé mon père