Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Predator

Critiques de Predator

Film de (1987)

Arnold et Billy

Je vais pas revenir sur Predator juste pour souligner une fois encore l’enchainement de punch-lines cultes passées à la postérité —d’ailleurs pour moi c’est VF obligatoire, ni pour rappeler son efficacité formelle et narrative indiscutable, faisant de ce melting pot de genre une de ces gourmandises plus ou moins coupables qui réussissent l’exploit d’échapper à leur époque pour rester... Lire l'avis à propos de Predator

70 28
Avatar real_folk_blues
8
real_folk_blues ·

♫ ♪ Dans la jungle, ♪ terrible jungle... ♫

J'avoue, je l'avais jamais vu, pour cause de préjugés anti film de bourrins. Et puis grâce à Senscritique on se laisse convaincre d'essayer des trucs, qui vont du cinéma tchèque des années 70 au blockbuster US jusque-là boycotté. Donc bon, oui, c'est un film de bourrin, et on pourrait se contenter d'apprécier le film à ce premier niveau de lecture : car c'est un putain de foutrement bon film de... Lire la critique de Predator

104 11
Avatar Citizen-Ced
10
Citizen-Ced ·

Le diable qui se fait des trophées avec les hommes.

Un lien pour que tu écoutes un peu la musique comme ça on est débarrassé. C'est martial, lyrique, tribal et on sait qu'on ne va pas rigoler. http://youtu.be/-eDAoheZrY8 Et maintenant la chanson du générique car ça ne fait jamais de mal. http://youtu.be/eFFgbc5Vcbw On est bien non ? Dans la série « j'ai harcelé mon vieux pour le voir en salle » je demande « Predator ». Un film de bonshommes... Lire la critique de Predator

88 27
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

“I see you.”

Si on vous présente comme très bon un film où un commando de gros bras a maille à partir avec un extraterrestre dépeceur capable d’invisibilité et de vision infrarouge, c’est que vous avez a priori pour interlocuteur un adolescent de quatorze ans ou un champion de paintball. Affirmer que c’est un grand film de par ses qualités esthétiques et cinématographiques, c’est déjà plus audacieux. Et... Lire l'avis à propos de Predator

94 48
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

À bout de souffle

Si Predator peut aujourd'hui être cité sans rougir comme un classique du cinéma fantastique, impossible de songer à ce succès lors de sa création. Conséquence d'un tournage dont son réalisateur, John McTiernan, garde un souvenir douloureux : "C'était mon premier film produit par un studio et il y a des paramètres que je ne contrôlais pas. J'ai eu beaucoup de... Lire la critique de Predator

66 17
Avatar Fritz_the_Cat
8
Fritz_the_Cat ·

DILLON ! Youuuuuuu sonofaBITCH !!

Ce film... Quand j'étais gosse je le regardais avec frissons et jubilation parce qu'il y avait Arnold pourchassé par un méchant monstre alien que je trouvais trop classe. Peur et fascination pour ce film durant l'enfance qui sont devenues aujourd'hui savoureuse nostalgie et pure admiration pour la dextérité incroyable de John McTiernan à la caméra et de sa virtuosité à placer une ambiance... Lire la critique de Predator

66 5
Avatar zombiraptor
10
zombiraptor ·

"What the hell are you?" !!!

A Hollywood, il y a eu, il y a et il y aura des milliers et des milliers de yes-man, plus ou moins talentueux, qui emballeront plus ou moins bien des films d'action ; et puis dans le genre, des milliers et des milliers de kilomètres au-dessus, il y a John McTiernan... Predator sur le papier a tout du film d'action bien bourrin, fait pour... Lire l'avis à propos de Predator

31 7
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

L'enfer vert

Regarder pour la énième fois Predator. Se rappeler les nombreuses fois où avec mon père on mettait la VHS dans le magnéto, juste pour le début avec cette chanson démente de Little Richard et qu'une fois sur deux on laissait le film jusqu'à la fin. Le voir pour la première fois en VO (j'ai été élevée à la VF de Schwarzy donc ça me perturbe toujours un peu d'entendre sa "vraie" voix de tank... Lire l'avis à propos de Predator

45 10
Avatar Pravda
8
Pravda ·

L'ombre et la proie

A la simple évocation de Predator, beaucoup de souvenirs et d'images fortes reviennent caresser doucement le cortex, tandis que les mots parfois un peu vains, ceux qui portent en eux l'admiration, la reconnaissance, ou encore la fascination, forment un embouteillage désordonné sur le bout de notre langue, qui essaie de former des phrases plus ou moins construites... Lire la critique de Predator

32 8
Avatar Behind_the_Mask
10
Behind_the_Mask ·

Dans la jungle, personne ne vous entendra crier

S’ouvrant sur un vaisseau extraterrestre lâchant quelque chose sur terre, « Predator » nous fait suivre un major qui, avec son équipe d’élite et un vieux pote militaire maintenant à la CIA, doit retrouver un ministre perdu dans une forêt équatorienne… Mais très vite ils vont être mis à mal par une force mystérieuse… John McTiernan rentre assez vite dans le vif du sujet et place les militaires... Lire la critique de Predator

49 5
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·