Arrival

Avis sur Premier Contact

Avatar Yhan_Solo
Critique publiée par le

Dire que j'attendais Arrival est un euphémisme. Après Prisoners, Enemy et Sicario, et avant Blade Runner 2049, Denis Villeneuve s'attaque à un genre que j'affectionne par-dessus tout : la science-fiction. Vu comment j'ai adoré ses précédents films, je ne pouvais pas être plus excité de voir sa nouvelle réalisation. Ce n'est pas dans mes habitudes d'écrire une critique à chaud comme ça mais j'en avais besoin là.

FULL SPOILER ALERT

Je vais pas tourner autour du pot, Arrival est un chef d’œuvre. Il m'a littéralement laissé KO. Pendant le générique, j'avais le cerveau tout simplement bloqué, incapable de réfléchir. J'avais atteint ce stade où j'avais à la fois l'impression d'être complètement submergé par ce que je venais de voir et complètement désemparé face à la beauté et la puissance du film. Pendant l'heure qui a suivi, j'étais incapable de parler, d'avoir des pensées cohérentes tellement j'étais bouleversé par ce que ce que je venais de voir.

L'idée du traitement du premier contact entre les humains et des aliens à travers le prisme du langage est brillante et est en décalage complet avec la représentation traditionnelle de l'arrivée d'extraterrestres sur Terre à Hollywood (excepté Contact de Robert Zemeckis). A travers le langage, Denis Villeneuve vient montrer toute la complexité de l'être humain et la difficulté à entrer en contact avec une civilisation nouvelle. La grande force du film, c'est qu'il fait passer ses idées les plus importantes non pas par des mots mais par des idées, comme si, à travers son film, Denis Villeneuve tente lui aussi de transcender la barrière du langage pour faire comprendre son propos au spectateur. Et c'est toute la beauté du film. L'idée que le cerveau de Louise se reformate au fur et à mesure qu'elle comprend le langage des aliens est géniale. L'idée que la compréhension de leur langage, infiniment plus complexe que le notre, ouvre de nouvelles capacités à notre cerveau, comme celle de voir l'avenir, est parfaitement exploitée et donne au film toute sa puissance et sa force émotionnelle. Au final, ce premier contact avec des extraterrestres n'est qu'un prétexte pour délivrer le véritable message du film : un message de paix, de tolérance, de compréhension et de coopération entre les peuples de la planète, qui s'inscrit parfaitement dans l'air du temps.

Ici, le spectateur ne peut être passif, il doit être conscient de ce qu'il regarde au risque de passer à côté de certaines questions annexes qui ne sont pas abordées dans le film (et à raison car elles auraient pu saborder le film si elles avaient été développées). Ces questions auxquelles le film ne répond pas me hantent désormais et touchent chez moi un point sensible que j'adore. Qui est Louise finalement ? Si ses souvenirs sont son avenir, quelle est son histoire ? Qui est-elle vraiment ? Si j'étais elle à la fin du film, qu'est ce que je ferais d'un tel savoir ? Est ce que je changerais quelque chose ? Je n'arrête pas retourner ces questions dans ma tête depuis que je suis sortis du cinéma et je n'arrive pas à trouver de réponse (en particulier à la dernière). Et c'est pour cela que je considère Arrival comme un chef d’œuvre. Je sais qu'il va occuper mon esprit pendant les jours, voire les semaines, à venir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2478 fois
10 apprécient

Yhan_Solo a ajouté ce film à 7 listes Premier Contact

Autres actions de Yhan_Solo Premier Contact