Aurait pu être un chef d'oeuvre...aurait pu seulement (spoilers)

Avis sur Premier contact

Avatar OliOliOli
Critique publiée par le

ATTENTION, SPOILERS A TOUT VA!

J'ai pu voir The Arrival hier. Ce film, je l'attendais, je l'attendais....Et si j'ai pu passer de bons moments, j'en suis sortie globalement déçue. Je ne comprends pas la hype qui l'entoure. "Film intelligent", "réflexion profonde", "renouveau de la SF"...Non! Non franchement, je n'ai pas trouvé.

Les points positifs: une intrigue sympathique, quelques très beaux plans, une musique prenante...
Les points négatifs: tout est survolé! Aucun thème n'est approfondi! Ah si, les plans "tranche de vie" sont approfondis...

The Arrival se sert de son histoire pour explorer de nombreux thèmes: la communication, l'importance de la langue sur la formation de la pensée, les réactions humaines face à l'inconnu, mais aussi la prédestination.

Le film pose de grandes questions: comment communiquer sans aucune base commune? Les peuples peuvent-ils coopérer pour faire face à une éventuelle menace? Comment notre manière de communiquer influence-t-elle notre manière de penser, et nos relations à autrui? Et le thème qui arrive un peu comme un cheveux sur la soupe: si vous connaissiez à l'avance les joies, mais aussi les grandes peines de votre vie, comment réagiriez-vous?

La partie qui m'intéressait le plus était la partie linguistique et communication. Le film propose des idées et des scènes très intéressantes, mais tout reste totalement superficiel. Et le twist du film (en apprenant une langue "holistique", on peut se projeter dans le passé et dans l'avenir) ruine tous les efforts intéressants faits sur le sujet précédemment (comme le fait d'apprendre à communiquer par le biais d'un jeu de stratégie qui enferme la communication dans une logique de "gagner", "perdre", "conquérir" par exemple). Ce thème était vraiment très intéressant, mais ce twist totalement simpliste a vraiment, pour moi, ruiné le film. Il y avait tant de choses à dire sur le sujet.

Les réactions "face à l'inconnu" sont aussi très intéressantes. Les réactions des gens, des populations, des gouvernements...Mais cela devient rapidement stéréotypé, et là aussi c'est survolé.

La partie "apprendre à communiquer" est vraiment sympa, bien faite...mais là-aussi bâclée! Cela commence très bien, avec de bonnes explications, quelque chose qui se passe...mais non, on zappe pour avancer jusqu'au moment où la majeure partie du travail est faite. Il y a heureusement encore une petite scène mettant en avant les problèmes de communication (le malentendu sur "offrir arme"), mais c'est si rapide...Dommage, il y avant tant à faire, à dire...pas seulement avec les extra-terrestre, mais avec les humains aussi.

On en arrive enfin à la "prédestination'. Pour en arriver là, on se prend durant tout le film une rafale de "tranches de vie" bien émotionnelles. Belles mais lourdes. Très lourdes. Si bien qu'arrivé à la fin du film, et à la découverte du twist (en apprenant la langue "holistique" des extra-terrestres, l'héroïne peut voir son avenir, et le drame qui la frappera à travers la perte de sa fille...elle pensait qu'il s'agissait de son passé), on a l'impression que le film s'est seulement "servi" de tout le reste pour en arriver là, que les thèmes précédemment abordés ne servaient qu'à arriver à ces images émotionnelles pleines de lense flare...Bref on ressent un certain "mépris" pour tout le reste! Comme si, après tout, allez, il faut arrêter avec ces histoires de SF, le cinéma c'est sérieux, le seul vrai cinéma c'est celui qui raconte au ralenti, avec des plans en caméra subjective, une histoire dramatique. La scène finale m'a particulièrement énervée, avec ces tranches de vie ou le "papa" est caché, flou, alors que tout le monde a bien compris depuis une plombe qui il était.

Bref, si j'ai trouvé de bonnes choses (de très belles images, beaucoup de poésie, une histoire très sympa, quelques réflexions vraiment intéressantes, des acteurs très corrects voir bons, de très bonnes idées), j'ai trouvé au final le film bâclé, prétentieux et se reniant presque lui-même dans sa façon de traiter les différents thèmes.

Ce film aurait vraiment pu être un chef d'oeuvre s'il avait d'avantage travaillé le fond, s'il n'était pas tombé dans ce sentimentalisme qui a tout balayé, là où il aurait du au contraire souder le film.

Alors non, ce n'est pas un chef d'oeuvre, pas intelligent, pas le renouveau de la SF. Ca aurait pu, cela ne l'est pas. Quatre étoiles, c'est rude, le film en mérite sans doute plus. Sa première partie en vaut sans doute au moins huit. Mais j'ai vraiment détesté cette manière d'expédier les sujets dans la deuxième partie, pour pouvoir caser plus de "larmoyant" "lense flare" "on est des gens sérieux" "ça c'est oscarisable". Et je suis vraiment inquiète pour le futur Blade Runner, dont j'ai peur que les thèmes philosophiques et sociologiques ultra-intéressants, et l'univers SF incroyable, passent à la trappe pour un sentimentalisme lense flare quelconque. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1617 fois
23 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de OliOliOli Premier contact