Affiche Prendre Femme

Prendre Femme

(2005)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 0
  2. 2
  3. 1
  4. 4
  5. 5
  6. 20
  7. 37
  8. 26
  9. 13
  10. 3
  • 111
  • 13
  • 182

Haïfa, juin 1979 : l'histoire se déroule en Israël durant les trois jours qui précèdent l'entrée du Shabbat. Une fois encore, Viviane est sur le point de quitter Eliahou, son époux. Une fois encore, ses frères la persuadent que sa place est auprès de son mari, ses enfants et sa famille. Fatiguée...

Casting : acteurs principauxPrendre Femme

Casting complet du film Prendre Femme
Critiques : avis d'internautes (5)
Prendre Femme
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Douleur, cris et tremblements

1979 à Haïfa : dans une cuisine des hommes entourent une femme brune visage fermé et teint pâle, criant et vociférant tandis qu'elle se tait, tout entière absorbée derrière l'écran de fumée de sa cigarette, et on comprend que pour la nième fois ses frères sont venus dire à Viviane tel est son nom, de ne pas quitter son mari, le très croyant et très pieux Eliahou. Une immersion totale et...

18 35
Avatar Aurea
7
·
Il était une femme

En passant derrière la caméra avec son frère, l'actrice Romit Elkabetz signe un film d'une intensité rare et d'une portée gigantesque. Ensemble, ils filment à la perfection cette tension conjugale que tout le monde a pu un jour voir (dans une moindre portée pour beaucoup mais tout de même) avec ses silences, ses non-dits et ses cris... On assiste bel et bien au quotidien de deux personnes qui se... Lire l'avis à propos de Prendre Femme

4 1
Avatar LeJezza
8
LeJezza ·
Critique de Prendre Femme par ffred

La disparition de Ronit Elkabetz est sans doute la plus triste nouvelle de cette année cinématographique. C'est avec ce film, en 2005, qu'elle était passée à la mise en scène et à l'écriture, toujours avec son frère Shlomi. Avaient suivi Les sept jours (2008) et Le procès de Vivianne Amsalam (2014). Les trois films forment une trilogie où l’héroïne éprise de liberté, se nommant a chaque fois... Lire la critique de Prendre Femme

2
Avatar ffred
9
ffred ·
Dans l'enfer conjugal...

PRENDRE FEMME (Ronit et Shlomi Elkabetz, ISR, 2005, 97min) : Poignant premier volet de la trilogie "Viviane Amsalen", sur le combat d'une femme qui souhaite s'émanciper de son mari et lutte pour le quitter, un huis clos étouffant, déchirant, salutaire sur la place de la femme dans une société patriarcale. Un film qui chavire, on ressort groggy, un récit sans issue mais qui ne ferme... Lire la critique de Prendre Femme

4 1
Avatar seb2046
7
seb2046 ·
Découverte
Un huis clos horripilant...

Prendre femme se propose de nous immerger dans le quotidien d'un couple qui se déchire et d'une famille dans le conflit permanent. Sur le papier, je pensais être très séduite par un tel sujet, et pouvoir m'identifier sans trop de difficulté... Mais j'ai trouvé que le thème était traité de façon insupportable, trop de simagrées, trop de bruit pour pas grand chose, trop de crises d'hystérie... Lire la critique de Prendre Femme

1 1
Avatar Ellimac Micha
3
Ellimac Micha ·
Toutes les critiques du film Prendre Femme (5)