Affiche Prends l'oseille et tire-toi

Critiques de Prends l'oseille et tire-toi

Film de (1969)

  • 1
  • 2

Critique de Prends l'oseille et tire-toi par Gérard Rocher

Virgil est un pauvre gosse de Baltimore issu d'une famille quelque peu disparate. Le père est un être aux idées étroites et rigides et la mère d'une incroyable naïveté et d'une grande faiblesse. Le pauvre gamin hante les quartiers difficiles et se fait sans cesse rabrouer et humilier par les petits caïds du quartier. Complexé à outrance, le pauvre Virgil rate tout ce qu'il tente, lorsqu'il... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

30 5
Avatar Gérard Rocher
7
Gérard Rocher ·

Cool Hand Woody

Escroc minable, Virgil enchaîne les passages en prisons et les coups foireux, régulièrement en cavale, il tente parfois d'échapper à sa condition notamment en se mariant, mais elle finit souvent par le rattraper. Après avoir mis en scène et réarrangé What's Up, Tiger Lily?, film d'espionnage japonais auquel il a notamment réécrit les dialogues, Woody Allen... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

29 4
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Virgil, menteur comme un arracheur de dents ? Woody nie.

"Take the money and run" / "Prends l'oseille et tire-toi" - une fois n'est pas coutume, le titre français me plaît autant que l'original - est le premier film de Woody Allen. Il aurait auparavant participé à la réalisation de l'obscur "Lily la tigresse" mais n'en revendique absolument pas la paternité ce qui de l'avis de ceux qui l'on vu est fort compréhensible. Donc faisons comme si. Alors... Lire l'avis à propos de Prends l'oseille et tire-toi

23 6
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Allen fresh

Toujours intéressant de voir la première oeuvre d'un réalisateur aussi connu et prolifique que Woody Allen. Amusant de noter de petites choses dont on sait maintenant qu'elles émailleront son parcours cinématographique de façon récurrente. Si l'on dépasse la curiosité pure, on découvrira un opus enlevé, comique, satirique qui n'échappe bien sûr pas à quelques maladresses mais dans sa globalité... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

12
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·

Une star est née

Alors que La nouvelle vague touchait à sa fin, et que Le nouvel Hollywood s’apprêtait à démarrer, un nouveau cinéaste entre en action pour notre plus grand plaisir Woody Allen. J’ai personnellement découvert ce réalisateur avec des films récents des années 2000 que j’ai tous bien aimé, mais j’ai vraiment connu et apprécié son style avec ses films les plus fameux, Annie Hall et Manhattan. C’est... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

23 5
Avatar Northevil
9
Northevil ·

Les débuts d'un grand du cinéma.

Take the Money and Run est un film absolument hilarant de Woody Allen, réalisé dans un style quasi-documentaire et qui traite de la carrière d'un criminel, Virgil Starkwell, qui a justement une carrière ponctuée d'échecs en tout genre. Ses évasions ne se passent pas comme prévues, ses vols sont un désastre permanent et coïncident souvent avec ceux de... Lire l'avis à propos de Prends l'oseille et tire-toi

9 4
Avatar Red in the Grey
7
Red in the Grey ·

"Marxiste, tendance Groucho" !!!

After fifteen minutes I wanted to marry her, and after half an hour I completely gave up the idea of stealing her purse. Un bigleux timide et pas très costaud (façon politiquement correct de ne pas dire pas du tout, mais vraiment pas du tout, vraiment pas du tout de chez pas du tout !!!) qui décide de faire carrière dans le crime, le tout sous la forme... Lire l'avis à propos de Prends l'oseille et tire-toi

4 7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Pour Woody en rabbin...

L'humour du Woody Allen des débuts est absolument irresistible. Si la narration des pérégrinations de ce braqueur du dimanche au travers d'une voix off est assez classique, le rythme est habile et ne laisse pas de place à l'ennui. Les gags, bien que parfois faciles, prennent une puissance supplémentaire par le choix de l'acteur principal dégoté par Allen : lui-même. Avec sa tronche de "c'est... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

6 2
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·

Braquages à la Woody Allen

Excepté avec Arsenic et vieilles dentelles de Capra en décembre, cela faisait un petit bout de temps que je n'avais pas autant ri, du début à la fin, devant un film. Dès sa deuxième création, Woody Allen s'est façonné l'image du petit loser frêle et maladroit tel qu'on le connait aujourd'hui, et n'hésite pas à accumuler des gags burlesques et hilarants (tous les passages dans les banques et dans... Lire la critique de Prends l'oseille et tire-toi

10
Avatar MrOrange
8
MrOrange ·

Critique de Prends l'oseille et tire-toi par Tehesef

Ce film est vraiment génial ! Il est hilarant, les gags s'enchainent très vite, le tout est très burlesque et absurde, mais les dialogues sont eux aussi très intelligent et drôles. Intelligent, je crois que c'est le mot qui qualifie le mieux le film. J'ai rarement autant ri et autant apprécié un film, ce fut un énorme plaisir que de le regarder ! Je le conseille vivement, c'est un vrai classique... Lire l'avis à propos de Prends l'oseille et tire-toi

4
Avatar Tehesef
9
Tehesef ·
  • 1
  • 2