Mozart:0 _ Schubert:1

Avis sur Préparez vos mouchoirs

Avatar -Marc-
Critique publiée par le

Après le succès des Valseuses, Bertrand Blier remet le couvert : même thème, mêmes acteurs principaux.

La belle endormie
Depardieu et Dewaere ne sont plus des voyous, mais de simples rustres.
Miou-miou a été remplacée par Carole Laure, plus fragile, plus délicate. Bobonne a remplacé la shampouineuse. Indifférente à tout, Solange tricote des chandails à ses amants… à poil, bien sûr. On ne peut pas refuser ce menu plaisir à Carole, elle est si gentille.

Le thème des bourrins incapables d’aimer devient ici plus subtile, plus juste.
Bertrand Blier établit un parallèle entre la passion de la musique et l’amour. Malgré leur altruisme et toute leur bonnes intentions, la façon dont nos braves lourdauds se montrent incapables d'exprimer leur passion de la musique laisse augurer de leur incapacité à faire chanter l’imagination de Solange.
Un troisième larron (Michel Serrault), focalisé sur ses problèmes matériels sera tout aussi incapable d’éveiller la libido de la belle.
https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=15&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwib_cHwybPfAhUHXRoKHduTCEY4ChC3AjAEegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DXizn-aUFWcU&usg=AOvVaw2oXCZaFlo3qoLLlT4hPAe_

Allumez le feu

C’est finalement un jeune prodige, d’éducation bourgeoise et amateur de Schubert qui, au terme d'une longue plaidoirie, s'adresse d'abord à l'instinct maternel, puis à la femme, puis... (non, la caméra se retire et vous devrez trouver vos propres arguments, bande de flemmards).
Il saura enflammer l’imagination de Solange. Car si, comme le dit Stéphane (Gérard Depardieu), c'est le cerveau qui commande tout, pour Blier le plaisir vient par la langue.
A noter qu'une fois éveillée, la belle se montre capable d'initiatives, alors qu'elle attendait tout des hommes auparavant.

J'invite tous ceux qui ont cru discerner du machisme derrière les dialogues triviaux à regarder de nouveau ce film.

Bertrand Blier est un infâme bourgeois qui voudrait nous faire croire que seule une éducation raffinée peut satisfaire une femme : -2points !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 662 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

-Marc- a ajouté ce film à 2 listes Préparez vos mouchoirs

Autres actions de -Marc- Préparez vos mouchoirs