Culs-Bénits

Avis sur Priest

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

La manie qu'a Hollywood de se réapproprier et de modifier une base littéraire a tout simplement détruit le support original, à savoir l'excellent manhwa "Priest" de Hyung Min-Woo. Déplacé du Far-West dans un futur indéterminé, transformant notre anti-héros Ivan Isaak d'un prêtre œuvrant malgré lui pour le Diable affrontant démons et zombies à un chasseur de vampires-mutants, Priest conserve de nombreux éléments du manhwa tout en le simplifiant à son plus simple aspect : un film fantastique bourré d'action et d'effets spéciaux.

Le film n'a donc rien d'original, ne servant qu'une histoire basique avec des gentils parias luttant contre un méchant vampire à l'aide de flingues high-tech et de gadgets improbables. Le réalisateur Scott Stewart ne se foule donc pas vraiment, comblant des vides scénaristiques par d'innombrables gunfights et des combats au ralenti. Finalement plus influencé par les derniers Resident Evil et autres Underworld que par sa base coréenne, le film s'avère être un western moderne se déroulant dans un monde apocalyptique à la Mad Max.

Mené par un Paul Bettany de plus en plus monolithique, accompagné du jeune rookie Cam Gigandet et de la sexy Maggie Q, cette adaptation infidèle regorge de punchlines stéréotypées, de combats surréalistes et de bébêtes numériques afin de satisfaire le spectateur lambda. Priest se regarde donc comme un vulgaire pop-corn movie fantastique, visuellement agréable (sauf pour la 3D une énième fois sous-exploitée), aux scènes d'action et aux effets visuels certes réussis mais dont il règne une énorme impression de déjà-vu phagocytant ainsi le long-métrage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 27 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MalevolentReviews Priest