Avis sur

Priest par Sebastos

Avatar Sebastos
Critique publiée par le

Dans un monde post-apocalytique ou une guerre fait rage entre les vampires et l'église, un prêtre se détache de son ordre pour combattre une meute de vampires et sauver sa nièce.

Après le nullissime Legion, on retrouve donc Paul Bettany dans un film d'action saupoudré de surnaturel et bourré d'effets spéciaux. Le contexte est le suivant : depuis des siècles, la guerre fait rage entre les humains et les vampires. Pour combattre ces vampires, la seule solution qu'on trouvé les hommes fut de se ranger derrière l'église et ses super-prêtres-combattants (oui je sais rien qu'à le dire ça sonne débile). Au bout de cette guerre, les humains se sont retranchés dans leurs villes fortifiées, et ces prêtres ne servaient plus à rien (bah oui vu que la guerre est finie). Malheureusement, ce n'est pas fini : ça ne fait que commencer (ce n'est pas moi qui le dis, c'est la dernière phrase de Paul Bettany dans le film).

Un ancien prêtre et ami de Paul, Karl Urban (pour ceux qui se rappellent pas, il a joué Eomer dans le Seigneur des anneaux), que tout le monde croyait mort depuis longtemps, refait surface dans le camp des vampires (logique, pour notre héros, quel meilleur adversaire que son meilleur ami passé dans le camp de l'ennemi ? cliché quand tu nous tiens..) et enlève la nièce de notre héros pour l'attirer vers le coté obscur de la farce (oui parce que dans ce film Karl est un gros cliché à lui tout seul : le rôle de l'ami qui passe du coté des méchants, le méchant qui enlève la famille du héros, le méchant qui prend une voix rauque à chaque mot qu'il prononce et qui montre les crocs avec un grand sourire dès que la caméra est sur son visage...). Et donc Paul va tenter de récupérer sa nièce, tout en ne sachant pas au départ que c'est Karl qui l'a enlevée (c'est bon vous suivez ?).

Pour sa quête, Paul va être aidé de Cam Gigandet (que je ne peux pas saquer depuis qu'il a tué Marissa Cooper), qui a je ne sais plus que lien avec la gamine, et sur la fin de Maggie Q (à qui le rôle ne va pas vraiment je trouve), une autre prêtresse.

Et donc sa quête, va se résumer en deux grosse parties (à moins que je ne me sois assoupi pendant une portion du film, ce qui n'est pas à exclure) : l'exploration d'un camp de mecs bizarres qui seraient liés aux vampires (et donc ya bien des vampires dans les caves), et une longue scène d'action finale dans un train lancé à pleine vitesse et plein de vampires.

Jusque là, on pourrait se dire : "pourquoi pas ?". Mais je relève plusieurs gros problèmes, qui à mon sens, plombent ce qui aurait pu être un film potable. Le choix des prêtres combattants était plutôt une bonne idée, originale, cependant les sermons "le seigneur est mon berger", "ma foi me protège", etc, m'emmerdent profondément, et bien que peu présents, sont disséminés tout le long du film comme des piqûres de rappel.

Et le vrai gros problème, ce sont les vampires. Après avoir vu ce film, comme à chaque fois que je tombe sur une bouse (en tout cas un film que je trouve minable), je suis allé sur allociné pour lire quelques critiques positives d'internautes, pour essayer de comprendre ce que les gens ont pu trouver au film. Et dans les top-notes, la seuls critique constructive que j'ai lue (hormis les "c'est top faut le voir, ya de l'action et tout et tout" qui n'apportent rien de rien, ou pire le "c de la bombe, plain d'action, faut allé le voir je le recomendes"signé d'un kikoolol qui non seulement brûle les yeux mais m'inquiète quant au niveau d'intelligence de nos chères têtes blondes)....... Je recommence ma phrase : la seule critique constructive que j'ai lue, était d'un type qui vantait les deux acteurs principaux, et, je cite : Les vampires ici ne sont pas des gentillets jeunes hommes pâles aux dents longues : ce sont des bêtes mi aliens-mi zombies d'une force et d'une rapidité prodigieuse. Moi j'appelle pas ça des vampires. J'ai peut-être le cerveau grillé par la quantité énorme de films que j'ai vu durant toute ma jeune existante, mais des aliens mi-zombies ce sont des monstres qu'on peut trouver dans n'importe quelle série B, mais en aucun cas des vampires. Je suis probablement vieux jeu, mais des vampires, ce sont justement les types au teint blafard en fringues démodées, qui sucent le sang de leurs victimes.

Et vu comme ça, faire un film de vampires avec des trucs qui me font penser à tout sauf à des vampires (ça me rappelle vaguement les créatures qu'on affronte dans Doom 3), je ne peux pas décemment vous dire que c'est un bon film, ni vous conseiller d'aller le voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sebastos Priest