Parody of a particular Fantasy. A Final one. Well, seventh. [Spoilers]

Avis sur Priest

Avatar TheMidgarian
Critique publiée par le

Le héros appartenait à une élite de combattants aux pouvoirs quasi-surhumain, aux ordres d'une haute autorité qui contrôle la société. A la suite d'une guerre avec leurs ennemis, cette autorité décide de démanteler cette élite et notre héros devient ex-... vous avez compris. Malgré tout, il garde sur le visage une marque très distinctive de son passé dans cette élite de combattants.
Il vit dans une cité dystopique où la nuit règne à jamais, tournant autour du gigantesque immeuble de cette autorité qui impose son contrôle sur toute la ville, celle-ci entourée d'un gigantesque mur.
Il a des flashbacks rempli de regrets d'un de ses amis, tombé au combat, qu'il n'a pas pu sauver.
Il doit sauver une jeune fille capturée par les antagonistes pour une mystérieuse raison, et fait d'un jeune homme en étroite relation avec cette fille son protégé. Sur une moto futuriste. Il s'avère que l'antagoniste est en réalité son ancien camarade, passé du côté obscur, qui a capturé la jeune fille pour l'attirer personnellement.

Il rencontre une femme, qui travaille dans le SECTEUR 7 (I'm so not fucking kidding) assez difficilement. Elle veut le rejoindre et admet qu'elle a des sentiments pour lui. On apprend que la jeune fille kidnappée a une relation très proche avec notre héros, qui s'avère avoir perdu l'amour de sa vie des mains de l'antagoniste.

Celui-ci prend l'occasion de détruire une ville entièrement et tuer tout le monde, en laissant en évidence un cadavérique trophée pour montrer sa puissance au héros qui arrive après lui.

Il s'avère que l'antagoniste est un article unique, humain transformé en une créature plus puissante qui a le rôle de "mère". Lors d'un combat, L'antagoniste défait très facilement le héros, l'empale à l'épaule, mais les événements se retourne et le destin de l'antagoniste, mort ou vivant, est ambigu.

Finalement, la jeune fille et le jeune homme forment une paire à nouveau, le héros et la femme qui l'a aidé semblent avoir de l'intérêt l'un pour l'autre et restent ensemble pour parer des éventuels combats à tenir à l'avenir, maintenant que la culpabilité du héros s'est effacée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de TheMidgarian Priest