Plus fort qu'Uwe Boll ?

Avis sur Priest

Avatar CREAM
Critique publiée par le

Hier j'ai fait une bêtise. Je suis allé au ciné et quand je suis arrivé au caisses j'avais le choix entre minuit à paris et Priest. Une pulsion autodestructrice et inconnue s'est emparée de mon corps et en quelques secondes, le temps de reprendre le contrôle de mon corps, le billet pour Priest était entre mes mains.

Arrivé devant la salle, j'attends la fin de la séance pour entrer, les gens sortent de la salle. Vu leurs têtes c'était plus que catastrophique et j'aurais pu changer d'avis et aller dans une autre salle mais quand je commence quelque chose je le finis. Donc, je rentre dans la salle pensant qu'on serait 3 pecnots pour aller voir ce film et non ! on était près d'une trentaine au début du film. Je n'étais pas le seul inconscient à priori.

Alors pourquoi je parle de toutes ces choses sans intérêt ? Parce que parler du film reviendrait à le lyncher violemment donc j'expédie cette besogne en une phrase. Il n'y a rien à sauver, un scénario tout nase et qui essaye de paraitre intelligent donc il y a peu de scènes d'actions et elles sont mal faites, le découpage du film est atroce et, le meilleur pour la fin, les dialogues sont téléphonés, il y a certaines phrases que je prononçais avant les acteurs tellement c'était évident.

Bref, faire une critique d'un film qui a été réalisé avec les pieds n'a pas grand intérêt donc je préfère dire ce que j'ai remarqué d'amusant ou de marquant. J'ai fait une petite liste pour que ce soit plus interactif !

- Maggie Q a les tétons qui pointent pendant tout le film et elle aime le latex.
- Paul Bettany joue encore dans un film en rapport avec la religion et où c'est bien glauque, je me demande s'il a pas été traumatisé étant enfant.
- La scène où ils ouvrent la porte de la ruche est unique : De dos, son coéquipier (le cowboy) tient le pistolet dans sa main et de face, aux moments où ils ouvrent la porte, plus rien dans la main ! magique !
- Les scènes de baston où les personnages sautent sont aussi bien réalisées que dans un film d'Uwe Boll, ils ont du effacer les câbles avec after effect...
- La scène du train dans la gare et dans le noir : Is there anybody here ? (Phrase devinée)
- Maggie Q explique que Bettany est devenu un priest après avoir eu une vie normal donc il a du mettre fin à sa vie sexuelle et ça c'est dur !
- La scène finale où le méchant humain-vampire meurt, il avait besoin de former une croix avec son corps ? ça devait être une petite mesquinerie envers l'église qui est très méchante !
- ils ont pas l'air très futés avec la croix tatoué entre les deux yeux et en plus il y en a certains qui ont pas le tatouage bien centré. Pas très rigoureux tout ça !
- La scène du chinois qui vient de shaolin probablement et qui maitrise les arts martiaux comme un pro, bha pas tant que ça. C'était pour dire le méchant est vraiment très fort.
- Paul Bettany en moto de face !!!! ça sent le fond vert et honnêtement ils a pas l'air con avec ses grosses lunettes ?

Outre le fait que le réalisateur à la finesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, les effets spéciaux sont aux rabais, les vampire sont un croisement entre les monstres de creep et les zombies de Je suis une légende.

Ma critique ne sert strictement à rien mais comme on dit : ça fait du bien ! Et pour les spoils, il vaut mieux me remercier, je vous évite de perdre du temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1287 fois
14 apprécient

Autres actions de CREAM Priest