Le loup, le cerf et le sanglier

Avis sur Princesse Mononoké

Avatar GreeD
Critique publiée par le

Prenant part dans un monde en souffrance, Princesse Mononoké est une œuvre imaginaire engagée évoquant un temps révolu par ses technologies et architectures, mais qui reste très actuelle par son contexte.

Reflet de notre époque en ce qui concerne notre manière de traiter la nature et la place des femmes dans notre société, ce chef d’œuvre de l’animation japonaise laisse ressentir au spectateur la frustration de son auteur, et sa volonté de sensibiliser à travers son art.
Ce film est marqué par des thèmes chers au génie de l’animation : œuvre non manichéenne, engagée pour le respect de l’environnement, exposant une femme forte au premier plan, opposée à la barbarie humaine.

Très proche de Nausicaä, tant par ce qu’il dénonce que par ce qu’il défend, Mononoké est une œuvre complexe où se mêlent légendes du folklore japonais et créatures fantasmées, à travers un monde en guerre où aucun peuple n’est épargné.

Le long métrage démarre sur la découverte intimiste par le spectateur du village caché des Emishis, où ses habitants vivent en paix, retirés du monde.
L’attaque soudaine d’un sanglier géant, chargeant depuis les profondeurs de la forêt, fait basculer cette harmonie dans le chaos, puisque l’affrontement entre le prince Ashitaka et le démon entraînera une issue tragique par la mort de ce dernier et la malédiction de notre héros.
Contraint de quitter son peuple, le jeune homme entreprend un voyage en quête de réponses, et sera rapidement plongé au cœur de conflits à plusieurs échelles, où l’intérêt personnel et la vengeance restent les principaux enjeux.

L’implication personnelle de l’auteur se ressent également à travers l’esthétique du film, à laquelle contribue la qualité du dessin, avec un nombre de détails par image particulièrement flagrant. La quasi-totalité d’entre elles ont été réalisées à la main, et plus de la moitié des celluloïds (environ 80 000 sur 144 000) ont été retravaillés par Miyazaki après les avoir vérifiés un par un.

C’est à travers une bande originale exceptionnelle que Joe Hisaishi fait parler son expérience et son talent pour refléter l’émotion qui se dégage tout au long de la trame narrative, valorisant l’ampleur épique de l’aventure d’Ashitaka, le mystère planant autour de San, humaine élevée par des loups, et la direction tragique que prend l’œuvre.

Œuvre majeure du Studio Ghibli, Princesse Mononoké est un conte extraordinaire nous faisant voyager le temps d’un peu plus de 2h à travers une épopée formidable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
6 apprécient

GreeD a ajouté ce film d'animation à 7 listes Princesse Mononoké

Autres actions de GreeD Princesse Mononoké