On y est à Scylla

Avis sur Prison Break : The Final Break

Avatar La critique  de l'homme saoul
Critique publiée par le

Voilà c'est fini, la série Prison Break se termine difficilement, mais elle aura eu une existence tout à fait honorable. La fin était correct et concluait bien la série. Pourtant Paul Scheuring n'en a pas finit. Non, non, non, juste après la quatrième et dernière saison, voilà que sort un téléfilm pour donner la vrai conclusion à Prison Break. Et ça s'appel The Final Break !

De quoi s'agit-il ? Rappelez vous on finissait Prison Break sur la tombe de Michael Scofield. Et bien on va raconter dans quel circonstance est mort Scofield... Incompréhensible, je pensais qu'il était décédé des suites de sa maladie, c'est ce que tout le monde pensait d'ailleurs. C'était une bonne fin. Mais non, on apprend qu'avant sa mort Sara a été emprisonnée, enceinte, pour le meurtre de la mère de Scofield et Burrows. Elle tombe dans la prison fédéral de Miami au côté de Gretchen. De plus, dans la prison voisine se trouve le Général du Cartel et T-Bag. Mais quel heureux hasard dis donc. Les deux frères vont tout mettre en œuvre pour libérer Sara. Encore une évasion qui sera, je vous l'assure, moins bien que celle de Fox River et Sona.

Le scénario est mauvais et surtout ne sert à rien dans l'histoire des personnages.

Comment se sortent les acteurs dans cette histoire abracadabrantesque ? Comme d'habitude, Wentworth Miller, Dominic Purcell, Sarah Wayne Callies, Amaury Nolasco, Robert Knepper, William Fichtner, Jodi Lyn O'Keefe et tout le reste de la bande restent fidèle à eux-mêmes. Leur jeu est exactement le même que celui dans la série et ce n'est pas un reproche. Ca marchait bien dans la série, mais dans le téléfilm ça rend le tout un peu kitsch. Un peu comme le téléfilm de l'après-midi sur M6.

Le scénario très moyen, des acteurs de série, il n'y a rien qui donne quelque chose de supérieur à la série. C'est très faiblard.

On remarquera que le premier épisode de la première saison s'appel La Grande évasion et que le titre français du téléfilm est La Dernière évasion. Joli parallèle.

Bon vous l'avez compris je ne porte ce téléfilm dans mon cœur. Il ne sert strictement à rien dans la continuité de Prison Break. C'est un peu comme la couenne qu'il y a autour du jambon. On l'enlève toujours avant de manger le jambon. Bref c'est nul, passez votre chemin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 717 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de La critique de l'homme saoul Prison Break : The Final Break