A moitié drôle ou drôle à moitié ?

Avis sur Problemos

Avatar Christophe Wante-Mandret
Critique publiée par le

L'irruption d'une famille de plus que bobo dans une communauté de zadistes isolés nous vaut dès le début du film un tsunami de répliques cruelles et acides qui font mouche. Judor y distille un humour caustique réjouissant qui n'a aucun mal a nous tirer des larmes de rire. On se délecte de cette critique des nouveaux modes de pensée antisystème et de cette bienveillance omniprésente qui veut faire fi de toute règle. Il y a un peu de "la belle verte" dans cette première partie du film en un peu plus méchant. et puis et puis l'humour devient moins fin, les situations plus grotesques et on rejoint la pantalonnade qui ne provoque plus rien. L'humour lève vite le camp à mi chemin et si on continue à regarder en espérant retrouver quelques saillies réjouissantes, elles ne viendront pas . Dommage, il manque à ce film une fin aussi bonne que le début pour nous faire vraiment passer un bon moment

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1798 fois
11 apprécient

Autres actions de Christophe Wante-Mandret Problemos