Prometheus et Filii et Spiritus Sancti

Avis sur Prometheus

Avatar ThomasD1
Critique publiée par le

Prometheus est un cas particulier dans le milieux du cinema: annoncé par Ridley Scott en personne comme un prequel de la célèbre saga Alien, le film s'est métamorphosé, au fur et à mesure de sa construction, en un film complètement indépendant (à noter aussi que la FOX refusait à la base de mettre 250 millions de dollars de budget pour un film R-17, Scott dut alors se battre contre les producteurs, trouvé un accord et ça a donné Prometeus). Pourtant Scott a annoncé que son film aurait l'ADN d'Alien et que les dernières minutes du film raccorderont avec l'univers du xénomorphe. Autant vous dire qu'il n'a pas voulu tenir sa promesse qu'à moitié car Ridley Scott signe ici son meilleur film depuis des décennies.

Une équipe d'explorateurs découvre un indice sur l'origine de l'humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu'aux recoins les plus sombres de l'univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l'avenir de l'humanité les attend.

Ridley Scott n'avait pas fait de science-fiction depuis plus de 30 ans, pourtant dès les premières minutes de Prometheus, on se prend une première claque! Une pure merveille visuelle, chaque plans sont minutieusement travaillé et jamais laissé au hasard, les décors extérieures ainsi que ceux du vaisseau rappelle incontestablement ceux du Nostromo (tout en prenant en compte que le Nostromo n'était qu'un vaisseau de marchandise et le Prometheus un vaisseau scientifique) tandis que les décors intérieurs reprenne la patte du vrai créateur de l'Alien: H.G.Giger! Les fresques, les sculptures, les accessoires extraterrestres ainsi que les créatures présentes s'accordent avec l'univers de l'artiste suisse et commence doucement mais surement son lien avec les xénomorphes.

De plus on peut dire que le réalisateur a eu du flaire niveau casting car l'une de ses meilleures idées réside en Noomi Rapace. L'actrice est extrêmement impliqué dans son rôle, évidemment, proche de Ellen Ripley. Elle n'est pas la pour être belle et elle l'a bien compris, elle va transpirer, pleurer, se faire mal et pour en chier, bref une vraie actrice. Michael Fassbender se rapproche, lui, de l'androïde Ash (campé à l'époque par Ian Holm) et possède une gestuel très soigné, très mécanique, mais avec des traits très distingués pour un androïde ce qui lui donne une identité très particulière. Quand à Charlize Theron, elle incarne une officier-chef glacial et insensible qui cache certains mystères sur sa présence.

Alors au bout du compte, ce film est il ,oui ou non, un préquel d'Alien? ou appartient il à une autre saga? et bien un peu des deux
Les différents liens et raccord avec Alien seront très subtils car l'univers dans lequel nous sommes appartient clairement aux xénomorphes mais ne seront pas les vedettes de Prometheus, pour faire simple nous sommes plus proche d'un "spin-off" que d'une prequel mais cela dit les nombreuses questions qui durent depuis le premier Alien auront des réponses......mais qui, à leur tour, vont vous posez de nouvelles questions. Car oui, Ridley Scott ne veut pas jouer la carte de la faciliter, il veut faire mariner le spectateur et refuse la carte facile du "voici toute les réponses j'ai fait mon boulot, merci au revoir" non Scott n'en a pas fini avec ce monde qu'il a crée; cela dit, on remarquera quelques petites incohérences et manque d'explications sur l'histoire principale meme, mais peut être faudra t'il attendre le director's cut annoncé pour avoir de meilleurs réponses. Mais les différents indices, clins d'œil ou même référence permettront de se faire une opinion sur cette saga et d'émettre quelques hypothèses......comme à l'époque sur du Space Jocket dans Alien.

Ridley Scott est définitivement de retour avec son Prometheus qui est une œuvre magistrale, angoissante, puissante, maitrisé et qui surexcitera tout les fans de la saga Alien ainsi que tous les fans de Science-Fiction tout court, et quand on sait qu'il désire faire une suite, on ne peux que s'en réjouir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 564 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ThomasD1 Prometheus