Interstella

Avis sur Proxima

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

5.5: Interstella
Sara, une brillante spationaute, vient d’être sélectionnée pour la mission Proxima : rallier l’ISS et entreprendre des expériences permettant de rejoindre Mars. Accompagnée par l’Americain Mike et le Russe Anton, ses pensées sont essentiellement pour sa fille Stella, pour qui la séparation pourrait être douloureuse. Encore faut-il pouvoir partir...
La voici donc cette expérience annoncée sur comment préparer une mission spatiale. Le synopsis nous préparait à un grand plein d’émotions. Le passionné reste sur sa faim.
L’idée de donner une sorte d’âme à une telle préparation était pourtant excellente mais là où Nolan et Kaufmann avaient su nous captiver, cette approche féminine nous laisse sur notre faim, la faute à quelques séquences à mon sens surréalistes dans le cadre d’une préparation spatiale avec une fillette assez vite irritante et faisant hélas passer l’aspect scientifique au second plan.
La principale frustration vient de cette issue, qui objectivement ravit mais subjectivement rendra sceptique les passionnés de la conquête spatiale, et ce, malgré une excellente prestation d’Eva Green, et les laissera sans doute à quai à Baikonour.
À vous de voir

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 164 fois
5 apprécient

Autres actions de vincenzobino Proxima