Dur, dur d'être une femme spationaute...

Avis sur Proxima

Avatar Roland Comte
Critique publiée par le

Proxima est un film français réalisé par Alice Winocour, sorti en 2019.

Présentation

Sarah Loreau (Eva Green) est spationaute et rêve depuis toujours de pouvoir partir dans l’espace. Lorsque l’occasion se présente d’intégrer la mission Proxima et de rejoindre la station spatiale internationale, elle est partagée entre son désir d’accomplir son rêve et celui de rester auprès de Stella, sa fille de huit ans. Avant de pouvoir partir, elle doit subir un difficile entraînement au Centre spatial européen de Cologne puis à la Cité des Etoiles en Russie.

Mon opinion sur ce film

En allant voir ce film, je m’attendais à voir un film de science-fiction. En réalité, nous avons à faire presque à un documentaire sur l’entraînement exigeant que subissent les futurs spationautes avant de partir en mission. Certes, le film n’est pas que cela puisqu’il nous montre avant tout le déchirement que doivent surmonter les femmes, qu’elles aient choisi d’être spationautes ou pas, d’ailleurs – lorsqu’elles sont aussi mères. Le générique de fin est d’ailleurs éclairant à ce sujet puisqu’il nous montre une série de portraits de femmes astronautes et de leurs enfants. Ceci dit, et malgré tout son intérêt, le film m’a paru infiniment long alors qu’il ne dure que 107 minutes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 228 fois
Aucun vote pour le moment

Roland Comte a ajouté ce film à 10 listes Proxima

Autres actions de Roland Comte Proxima