Douche froide

Avis sur Psychose

Avatar chris46
Critique publiée par le

« Psychose » très grand classique du 7e art signé Alfred Hitchcock .

C'est l'histoire de Marion Crane ( Janet Leigh ) une jeune femme qui en a assez de ne pas pouvoir mener sa vie comme elle l'entend. Son travail ne la passionne plus et son amant ne veut pas l'épouser. Un jour son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. Marion décide de garder l'argent et de s'enfuir avec cette somme pour changer de vie . Une nuit elle atterrit dans un motel perdu au milieu de nulle part tenu par un sympathique gérant nommer Norman Bates ( Anthony Perkins ) qui doit supporter la très grande possessivité de sa mère . Sa mère ne supporte pas qu'il parle et fréquente d'autres femmes . Pour Marion le cauchemar commence ...

Alfred Hitchcock , le maître du suspense , signa avec ce « Psychose » en 1960 un excellent thriller d'épouvante devenu un classique du 7e art .
En 1959 pendant le tournage de son film « La mort aux trousses » le réalisateur Alfred Hitchcock n'avait aucune idée de ce qu'allait être le scénario de son prochain film . Il se creusait la tête mais aucune idée intéressante ne lui venait . Ce n’est qu’à la fin du tournage que le réalisateur qui lisait une rubrique dans le journal du " New York Times " pendant le week-end tomba sur une excellente critique du livre « psycho » de l'Américain Robert Bloch. Il fut alors très intrigué par ce livre qu’il avait très envie de lire . En partant un jour pour l'Angleterre il vit à l'aéroport , sur les rayons, ce fameux livre « Psycho » . Il l'acheta et le lut d’une traite dans l'avion. Tellement emballer par cette histoire il décida d’appeler sa secrétaire de Londres pour lui dire qu’il voulait absolument faire l’adaptation cinématographique du livre « Psycho » pour son prochain long métrage . Il proposa alors le projet aux studios Universal . Très emballer par l’idée ils décidèrent d’acheter les droits du livre pour 9 000 dollars et il décidèrent de produire cette adaptation cinématographique qui sera donc mis en scène par Alfred Hitchcock . Voilà donc comment est né ce film « Psychose » . Pour l’anecdote le livre « Psycho » est basé sur des faits réels , d'après l'histoire d’un type nommer Ed Gein

, reconnu coupable en 1957 d'avoir tué deux femmes dans le Wisconsin. Il avait conservé la tête de ses victimes et avait fait des abat-jour et des sièges avec la peau des corps, tout en préservant intacte la chambre de sa mère, décédée douze ans auparavant. C'est sa personnalité qui est à l'origine du personnage de Norman Bates dans le livre puis dans le film

.
Tourner avec un budget de 800 000 dollars le film sera un énorme succès commerciale en rapportant plus de 40 millions . En France c’est plus de 2 millions de spectateurs qui se déplacent dans les salles obscures soit un gros score pour un thriller d’épouvante .
Le scénario , adapté donc du livre « Psycho » de Robert Bloch , est brillant avec cette jeune femme qui va donc s’enfuir après avoir voler une grosse somme d’argent et qui va se retrouver dans un motel inquiétant ou le gérant subit la possessivité de sa mère qui ne veut pas qu’il parle à d’autres femmes . Et à partir de la on va se demander ce qu’il va se passer pour elle . Va t’elle se faire retrouver par la police après avoir dérober l’argent ? Que va t’il se passer pour elle dans ce motel très inquiétant avec la mère très possessif du gérant qui ne semble pas accepter sa présence ? . L'histoire va alors nous tenir en haleine du début a la fin grâce a un excellent suspense , des rebondissements , de la tension , de la frayeur et une angoisse permanente avec notamment quelques scènes terrifiantes comme

le meurtre du détective privé dans l’escalier ou bien évidemment la célèbre et cultissime scène de la douche . Cette séquence du meurtre de Marion dans la douche , entrer dans la légende du septième art , a nécessité plus de sept jours de tournage et plus de 70 prises différentes . Alfred Hitchcock qui est quelqu’un de très méticuleux voulait réaliser une séquence qui reste dans les mémoires et pour ça il travailla d’arrache pied pour obtenir le meilleur résultat possible . Et on peut dire , au vu du résultat finale , qu’il a réussit son coup . Cette séquence a choqué et terrifié toute une génération de spectateurs notamment pas mal de femmes qui n’osait plus prendre une douche après avoir vu cette scène . C’était la première fois qu’on voyait un personnage ( le personnage principale en plus ) se faire tuer de manière aussi brutale et inattendu à l’écran et dans ce contexte ( sous sa douche ) c’est dire le choc à l’époque . Cette séquence est tellement bien maîtrisée et mise en scène qu’elle est devenu la scène de cinéma la plus étudiée par les étudiants en cinéma du monde entier . Pourtant tout est plus suggérer que réellement montrer à l’écran ( on ne voit pas réellement le poignard transpercer le corps de la jeune femme ) mais c’est d’une efficacité redoutable. Cette scène suscite une angoisse et une terreur qui fait qu’on aimerait absolument pas se retrouver à sa place . Même si aujourd’hui la séquence n’a plus forcément l’impact qu’elle pouvait avoir à l’époque ( cette scène a été tellement reprise par la suite dans plein de films de manière plus gore et brutale ) elle continue tout de même de bien faire son effet surtout quand tu t’y attend pas . Toujours en parlant de cette scène il faut saluer le culot de Hitchcock à l’époque de filmé son actrice dénudé sous la douche alors qu’on était en 1960 et que la nudité était quelque chose de très taboo à cette époque . Dans la séquence d’ouverture on voit même l’actrice en petite culotte et soutient gorge . C’était des choses qu’on ne voyait jamais au cinéma avant ça . Au finale on ne voit pas grand chose , sa reste très soft , mais c’était déjà beaucoup pour l’époque . Hitchcock a d’ailleurs eu des problèmes avec la censure de l’époque qui n’avait pas vraiment apprécié et il du faire en sorte de vraiment suggérer toute cette nudité . Apparemment il avait filmé des scènes encore plus osé pour l’époque comme un plan où l’on voit tout le corps dénudé de Marion après son meurtre mais qu’il n’a finalement pas intégré au montage finale . Avec ce film il a vraiment brisé certains taboo en osant des choses que personne n’avait osé faire avant .

Ce film est un excellent mélange de thriller et de film d'épouvante / horreur .

L'ambiance du film est angoissante et oppressante . Le fait d'avoir tourner le film en noir et blanc rend le film encore plus angoissant et terrifiant notamment lors des scènes tourner la nuit . Ce noir et blanc est sublime visuellement et donne un charme désuet superbe au film . Le réalisateur voulait que son film soit en noir et blanc, parce que la couleur le rendrait trop sanglant, notamment

pendant le meurtre de Marion sous la douche

. Alfred Hitchcock ne voulait pas que son film soit plus gore que angoissant et puis surtout en couleur le film aurait eu des grandes chances d’être censuré . Le noir et blanc atténuant le côté sanglant

des scènes de meurtres

. Le fait de tourner le film en noir et blanc permettait également de rendre le film moins coûteux . Pour faire des économies il engagea notamment son équipe de sa série TV « Alfred Hitchcock Présent » .
La mise en scène de Hitchcock est magistral .
Avec ce film Alfred Hitchcock sera l’un des réalisateurs qui va posé les bases de ce que sera le slasher ( film d’horreur avec un tueur en série munie d’une arme tranchante ) ce sous genre cinématographique du cinéma d’horreur qui sera popularisé dans les années 70/80 par des films comme « Halloween , la nuit des masques » . La scène

de la douche

qui deviendra d’ailleurs par la suite un cliché du cinéma d’horreur

( combien de films ont reproduit cette scène avec la femme qui se douche et le tueur qui vient l’attaquer par surprise )

.
Le casting est excellent avec notamment la charmante actrice Janet Leigh qui est excellente dans le rôle de cette jeune femme nommer Marion Crane qui a dérober une importante somme d'argent a son patron et qui se réfugie dans un motel perdu au milieu de nulle part tenu par un sympathique gérant nommer Norman bates . Elle va très vite comprendre qu'elle est tomber dans un endroit pas très rassurant avec Norman Bates le gérant qui est un fils soumis a une mère très possessif qui ne supporte pas qu'il parle a d'autre femme . Marion va faire les frais de cette possessivité . Elle joue très bien cette jeune femme inquiète à la fois de se faire chopper par la police pour avoir dérober une forte somme d’argent mais aussi inquiète d’être tomber dans un motel pas très rassurant . Pour le rôle de Marion , Alfred Hitchcock voulait absolument une star et c’est pourquoi il choisi l’actrice Janet Leigh très populaire

. Il savait que tuer une grande star dans les 40 premières minutes du film allait totalement choqué et décontenancé tout les spectateurs qui ne s’y attendaient absolument pas . Tout les spectateurs s’attendait à suivre la star du film dans ses aventures jusqu’au bout du film et personne ne s’attendait à la voir mourir comme ça après 40 minutes . Quelle choc ce fut . C’était la première fois qu’on voyait le personnage principale d’un film mourir comme ça en plein milieu du film et qu’on se retrouvait sans personnage principale. Et qu’un autre personnage , en l’occurrence Norman Bates , allait donc prendre sa place comme personnage principale pour la seconde partie du film et que de nouveaux enjeux allaient se mettre en place ( Norman Bates qui va tenter de cacher le meurtre de Marion pour couvrir sa mère avec la sœur de Marion et un détective privé qui vont enquêter sur sa disparition ) . Autant dire que Alfred Hitchcock a totalement bousculer ses spectateurs et effacer toute leurs certitudes . Vous avez cru que Marion serait le personnage principale du film et bien non je vous est bien eu c’était une fausse piste le vrai personnage c’est Norman Bates . Une idée très originale du réalisateur que de faire entrée son personnage principale de cette manière la en le mettant au second plan au début et en le mettant au premier plan ensuite après une scène choc .

Au côté de Janet Leigh l’acteur Anthony Perkins qui est tout simplement époustouflant dans le rôle de Norman Bates ce sympathique gérant de motel dominé par une mère très possessive .

Norman qui est en réalité un psychopathe skyzofrène qui a deux personnalités à savoir la sienne et celle de sa mère qu'il a tuer plusieurs années plus tôt . Il joue à merveille le rôle du psychopathe skyzofrène notamment lors de la dernière scène quand il est définitivement entrer dans la peau de sa mère et ou il regarde la caméra avec un grand sourire . Il est vraiment flippant dans cette scène et il joue a merveille le Skyzo . On y croit a fond. Il arrive parfaitement à jongler entre ses deux personnalités celle du sympathique gérant et celle du psychopathe tueur skyzofrène avec la personnalité possessive de sa mère . Le personnage de Norman Bates est très intéressant et on aimerait en savoir plus a son sujet pour comprendre comment il est devenu aussi taré même si la fin du film nous donne pas mal d’explications

. A la base dans le livre le personnage de Norman Bates est un personnage obèse et alcoolique . Le scénariste proposa de rendre le personnage un peu plus jeune , plus séduisant , plus swelte et plus vulnérable . Une idée très intéressante que d’avoir changer les traits du personnage dans le film par rapport au livre car

sa le rend beaucoup plus sympathique et sa nous le rend plus attachant d’entrée de jeu ce qui nous empêche , nous en tant que spectateur , de découvrir la vérité sur le personnage qui est en réalité un vrai psychopathe

. Et pour incarner le rôle il pensèrent tout de suite à l’acteur Anthony Perkins , jeune acteur montant , qui avait totalement le profil pour incarner ce personnage . Anthony Perkins espérait que le film ferait exploser sa carrière . Malheureusement pour lui c’est tout le contraire qui se passa . Sa prestation était tellement grandiose dans le rôle que tout le monde l'identifiait à Norman Bates . Il fut alors totalement catalogué et enfermer dans ce rôle pour le restant de sa vie et il ne pu jamais accéder à d’autres grands rôles . Les producteurs ne voulant plus l’engager car son visage était trop associé au personnage de Norman Bates et ils estimèrent que les spectateurs n’arriveraient pas à le détacher de ce personnage .
La musique du film , composé par le compositeur Bernard Herrmann , qui est composé de sons stridents de violons et de violoncelles est énorme et colle à merveille à l'ambiance du film . La musique stridente rend les scènes encore plus angoissante , oppressante et terrifiante

( pendant la scène du meurtre de Marion sous la douche la musique accentue la terreur )

. Une musique devenu cultissime qu’on reconnaît instantanément dès les premières notes .
Les décors sont très réussit notamment les décors du motel et du manoir où vit Norman Bates et sa mère . Pour créer le manoir ils se sont inspirer d'un mélange de House by the Railroad, du peintre Edward Hopper, et de la maison de la famille Addams dans le dessin animé de Charles Adams . Et le résultat est géniale . Le manoir est très imposant et a un côté très mystérieux , oppressant et angoissant qui ne nous donne pas envie de s’y aventurer . Ce décor est d’ailleurs le décor le plus coûteux du film il a coûter la bagatelle de 15 000 dollars . Ses décors existent toujours d’ailleurs . Ils font aujourd'hui l'objet d'une attraction des Studios Universal à Los Angeles et peuvent être visités .
Le film se termine sur un twist ( retournement de situation) totalement inattendu que personne n’avait vu venir et qui change toute notre vision du film . Le twist finale est énorme . L'un des plus grand twist de l'histoire du cinéma . Un retournement de situation incroyable dans une scène anthologique .

On découvre que la mère de Norman est en fait morte depuis des années et que Norman a garder son cadavre puis il c’est fait passer pour elle en ayant revêtu ses habits .
La scène ou l'on découvre que la mère de Norman est en réalité un cadavre fait flipper et est très surprenant . Puis Norman qui débarque déguiser en femme avec un couteau a la main et ou l'on comprend que c'est un tueur psychopathe skyzofrène qui a pris la personnalité et l'apparence de sa mère ça met sur le cul . Alfred Hitchcock à superbement bien caché la vérité tout au long du film grâce à sa mise en scène ou il a vraiment fait preuve d’inventivité pour cacher ce secret tout le long du film . Par exemple en filmant la mère de Norman de haut ( en plongée ) pour qu’on ne puisse pas distingué son visage mais uniquement son crâne pour ne pas voir qu’il s’agit en fait d’un cadavre . Ou en filmant Norman déguisé en sa mère en lui floutant le visage , en le filmant de dos ou en le filmant furtivement en train de passer devant une vitre pour qu’on ne s’aperçoive jamais qu’il s’agit de Norman et non pas de sa mère qui est morte . Il a utilisé plein de procédés et techniques de dissimulation pour cacher la vérité et sa fonctionne à merveille .
D’ailleurs pour info pour préserver la surprise de ce twist Alfred Hitchcock décida d'acheter le plus de copies possibles du livre « Psycho » qui était en circulation afin d'éviter que le twist de son film ne soit dévoilé avant la sortie du film en salle .

.
Le succès du film engendrera 3 suites assez méconnue du grand public ( « Psychose 2 » sortit en 1983 , « Psychose 3 » sortit en 1986 et « Psychose 4 » sortit en 1990 ) mise en scène par d’autres réalisateurs qui n’atteigne bien évidemment pas le niveau du film originale mais qui restent sympathique . Sans oublier un reboot sous forme de série tv dans les années 2010 ( la géniale série « Bates Motel » ) .

Pour résumer « Psychose » est un superbe thriller d’épouvante prenant et angoissant qui nous tient en haleine du début à la fin . Un très grand classique du 7e art .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 419 fois
10 apprécient

chris46 a ajouté ce film à 11 listes Psychose

Autres actions de chris46 Psychose