Avis sur

Pulp Fiction

Avatar hopkins
Critique publiée par le

Après le cultissime Reservoir Dogs ,Quentin Tarantino effectue un véritable tour de force en réalisant" Pulp Fiction" film dont l' excellence touche parfois le sublime en s'appuyant sur un scénario puzzle véritablement cartoonesque ..La distribution, mélange les acteurs confirmés et ressuscite la star de "La Fièvre Du Samedi Soir " en la personne de John Travolta qui, ventripotent excelle en gangster précieux et déjanté. Le complice de ce dernier est l'immense Samuel L Jackson, extraordinaire tueur à gage qui récite des versets de la bible( Ézéchiel.25 verset 10.) avant d'exécuter ses contrats. Ses gestes et phrases sont toujours délirants et participent à sa géniale performance.. Uma Thurman, peu connue à l’ 'époque, incarne la femme cocaïnomane du patron des deux tueurs," Mia Wallace"..Bruce Willis interprète avec force et détermination le boxeur "Butch Coolidge" ( très attaché à la montre de son père). Il reste très convaincant, tout comme l'’acteur le plus expérimenté de l’'équipe, Harvey Keitel ,nettoyeur en costard qui expédie les affaires très délicates avec une minutie et rapidité désarmante.. Christopher Walken ,lui ,interprète le rôle d’e un ancien soldat parti au Vietnam, en référence à son personnage de " Voyage Au Bout De L’ 'Enfer..Quentin Tarantino signe avec Pulp Fiction (grâce au montage non linéaire )une oeuvre puzzle ,dont le spectateur doit assembler les pièces afin de construire son univers .. Il utilise pour cela des flash-back et flashforwards, ce qui apporte consistance à la narration et donne des informations très importantes au sujet.. Il cloisonne les différentes parties, afin de ne pas réaliser un récit incompréhensible et s'’amuse avec ses protagonistes qui meurent quelques minutes avant,et reviennent à la vie à la séquence suivante .. L' exceptionnelle bande originale issue de différents genres et artistes, propre au cinéaste est un des facteurs majeurs de la réussite du métrage .. Les références cinéma sont multiples notamment les films de Sergio Leone . La plus belle scène reste bien évidemment celle où le couple Uma Thurman /John Travolta danse sur la musique de Chuck Berry en hommage à "La Fièvre Du Samedi Soir" mais c 'est bel et bien Bruce Willis qui emporte le morceau avec la scène du "choix des armes" et plus précisément celle ou il retourne dans son appartement pour récupérer la fameuse montre, en retenant son souffle ....Sergio Leone n 'aurait pas renié cet univers loufoque où la violence se mélange à l 'absurde avec brio ...Une Palme d'or (qui semble d 'ailleurs être dans la valise de Samuel Jackson ) amplement méritée ..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

hopkins a ajouté ce film à 1 liste Pulp Fiction

  • Films
    Affiche Orange mécanique

    films culte.

    Avec : Orange mécanique, Eraserhead, The Rocky Horror Picture Show, Blade Runner,

Autres actions de hopkins Pulp Fiction