Mettre de l'ordre dans tout ça

Avis sur Punch-Drunk Love, ivre d'amour

Avatar David Toubiana
Critique publiée par le

Adam Sandler joue un type qui a des problèmes. Des problèmes dans sa tête surtout. Et puis il rencontre une femme qu'il ne voulait pas rencontrer et là...

P.T. Anderson aime la déstructuration qui tend au sens : Magnolia est exactement dans ce sens, à savoir une succession de portraits qui amène à une logique finale, même si pris chaque extrême indépendamment de l'histoire générale peut paraître complètement incompatible, et pourtant...

Et on retombe sur "Punch-Drunk Love". Un type qui est tout sens dessus dessous à l'intérieur, mais qui cherche malgré tout à trouver du sens à ce qui l'entoure et à ce qu'il ressent. Et malgré ce désir de logique, de maîtrise, de neutralisme même dans la marginalité, il parvient malgré lui à tomber amoureux. Et tout le monde sait que l'amour n'est pas forcément ce qu'il y a de plus logique et de plus sensé dans le monde des humains.

Tout se joue donc sur cette idée : où le sens ? le non-sens ? la logique ? pourquoi il porte toujours le même costume quoi qu'il fasse ? mais pourquoi doit on se poser cette question car après tout il porte un costume ? pourquoi se poser la question du pourquoi du costume ?

Donc de par ses couleurs, ses décors, sa musique et son scénario, "Punch-drunk love" est d'une sacrée maîtrise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 198 fois
1 apprécie

Autres actions de David Toubiana Punch-Drunk Love, ivre d'amour