Affiche Pusher

Critiques de Pusher

Film de (1996)

Critique de Ryce753

Enorme trilogie qu'est Pusher. Même si elle n'est pas encore très connue, sans aucun doute qu'elle deviendra culte d'ici quelques années. Histoire à chaque fois terrible, avec des acteurs au top interprétant de sacrées gueules du banditisme. Ici les dealers sont en training, la dope est dans des sacs en plastiques, leurs vies ne font pas rêver, ça reste misérable, on les plains. Ca change de... Lire la critique de Pusher

Avatar Ryce753
9
Ryce753 ·

Volume I : Le destin de Francky

Un scénario banal : présentation de l'entourage de Franck, un trafic de drogue qui tourne pas rond, une dette à rembourser... les premières minutes déballent déjà l'intrigue principale: le destin inévitable de Franck vers sa mort ( le long regard du personnage avec une alternance de scènes montrant les conséquences à venir sur ses actes passés ). Car oui cette histoire n'ira pas plus... Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar SoOkie3
6
SoOkie3 ·

Une descente aux enfers foutrement réaliste...

Nicolas Winding Refn est probablement le cinéaste danois le plus en vogue dernièrement ; cependant, bien avant de mettre en scène Ryan Gosling dans le triomphal Drive, celui-ci s’était illustré en 1996 avec Pusher, premier volet d’une trilogie centrée sur la criminalité danoise. Et l’on remarque, avec ce long-métrage coup de poing, que... Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar NiERONiMO
8
NiERONiMO ·

Critique de Pusher par Maqroll

Le premier film de Nicolas Winding Refn, déjà bien dans cette manière qu’on ne peut pas appeler autrement que style : dur, efficace, sans concession, rigoureux. L’univers des trafiquants de drogue est décrit sans complaisance mais sans jugement, avec un œil quelque peu éthologique et une caméra à l’épaule (dogme oblige, on est au Danemark !) d’une mobilité et d’une précision remarquables. Les... Lire la critique de Pusher

Avatar Maqroll
8
Maqroll ·

Critique de Pusher par Willy Zacc

Un film qui pose les bases d'une formidable trilogie, qui fit connaître le Danois Nicolas Winding Refn au monde. Des personnages atypiques, une caméra portée, une esthétique incroyable et une violence omniprésente, font de ces films des bijoux. Celui si est moins prenant mais c'est le premier film du réalisateur, c'est donc normal, un rythme un peu moins soutenu et une histoire où l'on accroche... Lire la critique de Pusher

Avatar Willy Zacc
8
Willy Zacc ·

Critique de Pusher par Reymisteriod2

Un gros waw tout de même ce film ! Refn nous plonge totalement dans l’ambiance nauséabonde des banlieues de Copenhague, dans son quotidien capharnaüm. Je dois avouer ne pas forcément être fan de la mise en scène, de la manière dont Refn manie la caméra dans ce film, presque caméra à l’épaule parfois (ça a par moment l’allure d’un documentaire aussi), ça ne me plait pas forcément (cette... Lire la critique de Pusher

Avatar Reymisteriod2
8
Reymisteriod2 ·

Critique de Pusher par HenriMesquidaJr

La critique de Clacadou est parfaite; Les trois règles de la trilogie dont celui-ci est le premier:Plutôt que des films sur le crime, ce sont des films sur des gens dans un environnement criminel. 2- Chaque film est raconté du point de vue du personnage principal, à travers ses yeux et ses oreilles. 3- Chacun est conscient que celui qui vit par l'épée mourra par l'épée. Ceci dit la surexposition... Lire la critique de Pusher

Avatar HenriMesquidaJr
6
HenriMesquidaJr ·

Critique de Pusher par Marco

Du réalisateur Nicolas Winding Refn, je ne connaissais que "Valhalla Rising, le guerrier silencieux" et "Bronson". Films que j'ai détesté tellement je les ai trouvé chiants, vides et chelous. Là pour le coup, c'est mieux. Plus terre à terre, plus à mon goût. L'acteur principal est de surcroît très convaincant. Niveau scénario, j'ai quasiment tout apprécié, sauf la fin (d'où ma note) qui n'est... Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar Marco
6
Marco ·

Push up

Le film nous fait suivre sur 7 jours les tribulations d'un dealer et ses rapports avec la petite société de camés, intermédiaires, truands et pseudo-caïds dans laquelle il vit. La chronique d'un destin minable, en somme. Ce qui en ressort ? On ne peut compter sur personne dans ce milieu de junky... tout le monde contracte des dettes de plus en plus énormes, entre faiblesse, mauvaise foi et... Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar Pitchblack
7
Pitchblack ·

Critique de Pusher par Kroakkroqgar

Dans ce premier film de Nicolas Winding Refn, on ne trouve absolument pas l’attention esthétique qu’il a pu porter aux œuvres qui l’ont fait connaître du grand public. Il est donc surprenant de découvrir un film uniquement tourné caméra à l’épaule, dans les quartiers mal famés d’une ville danoise. Si le procédé n’est pas forcément plaisant, il a le mérite de retranscrire efficacement l’ambiance... Lire la critique de Pusher

Avatar Kroakkroqgar
6
Kroakkroqgar ·