Tiens, voilà du Refn, voilà du Refn !

Avis sur Pusher II : Du sang sur les mains

Avatar OVBC
Critique publiée par le

Suite au visionnage de Drive de Refn mais constatant les qualités de l'auteur, je suis allé fouiner ce qui fut son succès avec les Pusher commençant donc - et logiquement - avec ce titre indigne de Pusher II : du sang sur les mains. Ces Pusher, je les conseille aux amateurs de films de petites frappes - et même aux récalcitrants - car dès qu'on épaissit ces personnages et les enjeux, cela devient vite passionnant. En plus, avec Mikkelsen dans le rôle titre, j'ai pris un plaisir à regarder en attendant les deux autres épisodes : celui-ci s'interroge sur la relation paternelle et en particulier sur la relation d'un père, parrain de la pègre, et de son fils qui cherche à avoir une nouvelle conduite sans y parvenir. C'est sa rédemption, sa course vers les illusions. Illusions, vraiment ?
Et c'est très incarné de mon point de vue, plongé dans un naturalisme sentimentaliste et cruel typiquement danois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
2 apprécient

Autres actions de OVBC Pusher II : Du sang sur les mains