Affiche Qu'elle était verte ma vallée

Critiques de Qu'elle était verte ma vallée

Film de (1941)

Monsieur et madame Mavallée ont deux filles

Colette et Berthe. Pouf pouf. J'angoissais avant de voir le film. La frousse de n'avoir rien à dire dessus. Du coup, mon SUPERBE titre calembour tombait à l'eau. L'angoisse. Mais non: bien au contraire. C'est un John Ford, donc c'est riche. Riche en scènes de foules, toujours aussi maitrisées et impeccables (je me demande quel était son secret, l'ensemble donne toujours cette impression... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

51 2
Avatar guyness
8
guyness ·

Critique de Qu'elle était verte ma vallée par Northevil

Une autre magnifique expérience avec John Ford, j'ai été transporté dans cette sublime et déchirante histoire d'une famille si ordinaire et si extraordinaire à la fois. Des larmes, des rires, un noir et blanc merveilleux qui m'a un peu rappelé Dreyer, des paysages magnifiques. Un hymne contre l'intolérance, l'hypocrisie et la lâcheté, un très beau film sur l'amour, la famille, la mort, la... Lire l'avis à propos de Qu'elle était verte ma vallée

20
Avatar Northevil
9
Northevil ·

Le monument aux forts.

A la suite des Raisins de la Colère, John Ford poursuit son exploration de la classe ouvrière en adaptant un roman s’attachant à celle des mineurs du pays de Galles. Germinal humaniste, Quelle était verte ma vallée prend tout d’abord le point de vue d’un enfant et du récit rétrospectif. Par une douce voix off, le souvenir de l’homme âgé patine l’enfance d’une nostalgie dénuée de mièvrerie et... Lire l'avis à propos de Qu'elle était verte ma vallée

43 4
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Mine de déterrés

Si John Ford est surtout reconnu comme étant le maître absolu du western, il serait parfaitement injuste de mettre de côté ses autres films. D'autant plus que celui-là a cartonné aux oscars, cinq lauréats dont celui de meilleur film et meilleur réalisateur, ce n'est pas rien ! Ici, on est aux Pays de Galles, où il est raconté la vie d'une famille de mineurs au travers des yeux du... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

13 1
Avatar Fanthomas
10
Fanthomas ·

« La Terre, c’était le charbon… »

How Green Was My Valley trouve sa force dans la multitude des thèmes qu’il aborde, à savoir : l’exploitation des mineurs par un patronat condescendant, les bienfaits et les déviances de la culture biblique, les causes de l’émigration, les grèves et les fondations des syndicats ouvriers gallois et surtout la vie de la famille Morgan au sein d’une communauté du XIXe... Lire l'avis à propos de Qu'elle était verte ma vallée

11 4
Avatar The Passenger
10
The Passenger ·

La Mine de la colère

Avec ce drame, John Ford signe un récit magistral et poignant sur une famille de mineurs de la classe moyenne. Sur fond d'industrialisation et de déshumanisation de l'Amérique, le réalisateur critique avec justesse la classe sociale aisée, mais aussi la cruauté et l'intolérance dont peuvent faire preuve les gens entre eux. Les acteurs sont remarquables, en particulier... Lire l'avis à propos de Qu'elle était verte ma vallée

21 6
Avatar Libellool
10
Libellool ·

« Une des plus belles choses qui soient au monde »

En ce début des années 1940, John Ford se trouve plus que jamais à la plénitude de son art. Après avoir renouvelé superbement le western avec Stagecoach, il réalise trois films fondateurs sur les épisodes-clés de l'histoire des États-Unis : Drums Along the Mohawks (Guerre d'Indépendance), Young Mr. Lincoln et The Grapes of Wrath (Grande Dépression). Puis,... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

9 5
Avatar Faulkner
10
Faulkner ·

Une nostalgie un peu trop manichéenne

« Une nostalgie un peu trop manichéenne » Imprégné d'une nostalgie prononcée, Qu'elle était verte ma vallée permet au cinéaste de dériver un peu du western pour lequel il est célèbre. Ce film aux 5 Oscars n'est pas, selon moi, un chef d'œuvre mais reste plaisant. C'est en effet sans difficulté que l'on rentre dans l'histoire narrée par Roddy McDowall sur son enfance dans la communauté d'une... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

11 1
Avatar Fennec91
6
Fennec91 ·

Critique de Qu'elle était verte ma vallée par Andalouse

How Green Was My Valley est l'un des plus beaux films de tous les temps et certainement l'un des meilleurs Ford. Ce film a une salle réputation notamment pour l'oscar du meilleur film de 1941, l'année où Citizen Kane est sorti qu'est considéré maintenant comme le film le plus chef d'oeuvresque. Et bah moi je dis que ce film mérite son oscar, John Ford ici comme dans tous ses films crée... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

12
Avatar Andalouse
10
Andalouse ·

Une oeuvre simple et belle. Et terriblement humaine

Quel film ! Et quel réalisateur que John Ford ! « Qu'elle était verte ma vallée » est un long métrage très émouvant, contant l'héroïsme des mineurs du siècle dernier, l'action se déroulant au Pays de Galles. L'histoire de la famille Morgan nous est transmise à travers le regard du petit dernier d'une fratrie de plusieurs frères et d'une sœur, élevés par un père et une mère bourrus, mais aimants... Lire la critique de Qu'elle était verte ma vallée

6 1
Avatar Arthur Debussy
10
Arthur Debussy ·