Racisme ordinaire

Avis sur Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Avatar Lenny_Vaughan
Critique publiée par le

Dire que ce film a fait un carton au box-office... Pas la peine de dire et redire ce qui a déjà été au sujet du thème central de ce film, c'est-à-dire les clichés racistes, mais me connaissant, je ne pourrais pas faire l'impasse.

Un film bête
Jacqouille le gaulliste (ou communiste, enfin faut voir) est catholique et a quatre filles. Elles ramènent un Arabe, un Juif et un Chinois, la dernière finissant de tuer le père sort quant à elle avec un Noir. Première chose, le Noir est le plus mal accueilli, pourtant il est catholique. Bref, quand la religion de l'autre ne nous correspond pas, on file sur la couleur de peau. On passe sur les clichés "Jackie Chan", "Oncle Ben's", "Arafat" et "David Bénichou" (oups c'est son vrai nom dans le film...). Mélangez tout ça avec une réalisation inefficace, et vous avez "Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu ?".

Un message gênant, ET idéologique
La phrase du film étant "On est tous un peu raciste" est la seule qui finalement a retenu mon attention. C'est très bien cette vision consensuelle, ça permet à tout un chacun de légitimer le fait que dans le fond, si les jaunes, on les trouve faux-culs, et bien on n'est pas méchant de le penser. D'ailleurs, les Arabes c'est pareil, quand ils sont avocats ça va, mais quand ils sont commis d'office à Bobigny, ils ne défendent que des trafiquants de drogues qui sont noirs et arabes, comme dirait Zemmour. A la vue de ce film, il semble maintenant scientifiquement possible de classer les peuples selon leur valeur. Les Juifs et les Arabes, ils mangent pas de porc, c'est des relous, les Chinois, on sait jamais ce qu'ils pensent, ils ont toujours un sourire de faux-cul et ils ont des petites bites (tout ce qui est dit dans cette critique est dit dans le film hein), les Noirs, même catholiques, ça donne des métisses. Mais la palme de la loose des sous-peuples qu'on ne met même pas au niveau d'un prépuce mangé par un clebs pourri, ce sont les Rroms. Ben oui, les filles Jacqouilles ont ramenées un Juif, un Arabe, un Chinois, et un Noir, mais bon c'est un Noir, c'est pas si mal "ça aurait pu être un Rrom"... Les gros beaufs iront dire que ce film pose les bons problèmes, qu'il amène une réflexion profonde sur l'état de notre société actuelle. Que nenni, c'est une mauvaise farce. Notons quand même au passage que le personnage du père africain est assez éclairant sur la vision que le réalisateur a du sujet. Lui se pose tout de suite en victime en disant qu'à la moindre remarque raciste, il fera tout annuler, alors qu'il est aussi raciste que ce bon vieux Jacqouille. Le daron ivoirien voyant finalement que les filles à Jacqouillon se sont mariées avec des minorités visibles (#provoc, on se calme direct là), a cette phrase de dépit : "Et bien, elle est belle la France..." Ou encore le très fameux, "Ce sont des communistes". Finalement, en disant que la famille de Jacqouille est communiste, elle ne fait que relayer la pensée de Marine Le Pen, c'est-à-dire que les cocos sont de gros enculés qui ouvrent les frontières à tout va et qui veulent la fin de la France fille ainée de l'Eglise et catholique depuis deux millénaires. Quelle fantastique vision idéologique qui est servie à 12.5 millions de veaux en batterie tous contents d'appeler un niakwé un Jackie Chan.

Finalement, quand on voit que 35% des français se déclarent racistes, on comprend pourquoi le film a fait 12.5 millions d'entrées. Une bouse sans nom.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
1 apprécie

Autres actions de Lenny_Vaughan Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?