Avis sur

Quand faut y aller, faut y aller ! par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

Quand faut y aller faut y aller est une nouvelle bonne collaboration à mettre à l'actif de Enzo Barboni et du duo Bud Spencer/Terence Hill. Ce n'est plus du tout du Trinita et c'est moins bon que la référence Deux super-flics. En fait, on est en 1983 soit la dernière période de leur collaboration.

Il s'agit d'un film classique quand on connait les deux acteurs mais toujours aussi efficace car très drôle grâce aux dialogues sur-mesure et à l'action. L'un et l'autre jouent deux ex-taulards se retrouvant par erreur agents de la CIA et devant lutter contre une mystérieuse organisation terroriste et son chef K1 d'où la réflexion de l'ami Bud : "Ce K1, c'est un cas, hein..." A croire que Barboni avait un peu trop regardé les James Bond de Sean Connery et Roger Moore.

Les bastons sont peu nombreuses en comparaisons de leurs autres films, faut dire que voir le gros Bud courir c'est quelque chose, mais les personnages sont toujours aussi haut en couleurs. Des routiers en hors d’œuvre et surtout ensuite les ninjas. Oui Spencer se bat contre des ninjas. On aura tout vu.

A réserver pour les fans hardcore du tandem comme Attention les dégâts l'année d'après.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 674 fois
Aucun vote pour le moment

Incertitudes a ajouté ce film à 1 liste Quand faut y aller, faut y aller !

Autres actions de Incertitudes Quand faut y aller, faut y aller !