Affiche Quarante tueurs

Quarante tueurs

(1957)

Forty Guns

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 1
  3. 3
  4. 4
  5. 31
  6. 97
  7. 187
  8. 126
  9. 51
  10. 17
  • 518
  • 51
  • 489

En 1880, en Arizona, le shérif fédéral Griff Bonnel est envoyé à Tombstone avec son frère Wes pour arrêter une bande de quarante hors-la-loi dirigée par la puissante Jessica Drummond.

Casting : acteurs principauxQuarante tueurs
Casting complet du film Quarante tueurs
Match des critiques
les meilleurs avis
Quarante tueurs
VS
Techniquement superbe, mais bouillie scénaristique...

Légère déception avec ce Quarante tueurs, western de 1957 signé Samuel Fuller, l’auteur notamment de Shock Corridor et Dressé pour tuer. En effet, après la très bonne scène d’introduction où un charriot de voyageurs est malmené par un flot sans discontinuer de cavaliers lancés au galop – la bande des quarante tueurs présume-t-on –, j’ai trouvé l’histoire assez confuse et brouillonne. Sans doute à cause de certaines ellipses scénaristiques,...

6 1
Brio technique contre narration mal maîtrisée

Considéré par de nombreux cinéastes (de Godard à Scorsese) comme techniquement parfait, le film pèche néanmoins dans dans deux domaines fondamentaux : le scénario qui se déroule tellement vite que ça en devient confus, parfois on ne sait plus qui est qui, qui est avec qui, qui est venu pourquoi, c'est tout de même gênant. Et puis il y a cette fin où Stanwyck grièvement blessée, court comme un lapin jusqu'à rattraper la carriole du héros ! L'autre domaine c'est la direction d'acteurs, Barry... Lire la critique de Quarante tueurs

2
Critiques : avis d'internautes (19)
Quarante tueurs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Quarante tueurs par drélium

Ce western ne manque pas d'intérêt. Il est dense et court à la fois, atypique, relativement noir, presque anti-manichéen, psychologique et romantique, l'image est belle, les thèmes nombreux. Mais je ne suis pas franchement rentré dedans. Le montage semble un peu bancal et passe assez facilement du coq à l'âne pour débiter un maximum de caractérisations en un temps très court, comme un tableau... Lire l'avis à propos de Quarante tueurs

21 9
Avatar drélium
6
drélium ·
Où sont les "guns" ?

Bonne scène de pré-générique; on se lèche les babines.Mais 1h20 c'est long quand le discours est confus et l'action décousue. La quarantaine de "guns" ne jouent pas vraiment de rôle important. Tout ça est bien relâché. Même Barbara Stanwyck manque de caractère, ce qui étonnant. On ne croit pas un instant qu'elle puisse, depuis des années nous dit-on, tenir la région d'une main de fer. Les... Lire l'avis à propos de Quarante tueurs

3 2
Avatar p3i
4
p3i ·
Découverte
La Fuller de vivre.

Un shériff fédéral, accompagné de ses deux frères, se rend à Tombstone pour enquêter sur les agissements d'une bande douteuse menée par une grande propriétaire, qui dirige officieusement le territoire. Un western plutôt atypique, qui tire sa force de deux particularités ô combien précieuses. D'abord, une densité impressionnante pour une longueur si faible (à peine 1h20), qui se manifeste dans... Lire l'avis à propos de Quarante tueurs

22 2
Avatar Kalian
8
Kalian ·
Barbara et les 40 voleurs

Dès la première scène qui voit l'apparition fulgurante et tonitruante des 40 cavaliers avec à leur tête, une Barbara Stanwick dominante, le génie de Sam Fuller est évident. C'est un western qui se donne des allures de série B, mais qui surprend par son ton lyrique et limite shakespearien, et en même temps sa violence sèche, tout comme ses astuces de mise en scène, une véritable leçon qui... Lire l'avis à propos de Quarante tueurs

17 8
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Barbara et les quarante voleurs

Restez tranquillement bien assis, Samuel s'occupe de tout : scénario, réalisation et production (l'histoire ne dit pas si il s'occupait aussi de faire à manger pour toute l'équipe et de nettoyer les costumes en plus de fabriquer les décors....). Le tout en moins d'une dizaine de jours! Même pas deux semaines pour ce western de série B crépusculaire et sexuel! Crépusculaire, car... Lire la critique de Quarante tueurs

11
Avatar Kowalski
8
Kowalski ·
Toutes les critiques du film Quarante tueurs (19)
Vous pourriez également aimer...