Affiche Que la bête meure

Critiques de Que la bête meure

Film de (1969)

Empathie, mystère, vengeance.

La vengeance est un thème qui se décline à l’infini. Le partis pris de cette adaptation par Chabrol est clairement dans conserver l’origine littéraire. Que la bête meure est un film profondément écrit, sur l’écriture et progressant essentiellement par elle. La voix off de Charles nous accompagne, lisant le journal qu’il rédige à l’encre rouge et dans lequel il a décidé de substituer au chant... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

55 11
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

"On s'fait des langues en Ford Mustang et bang !"

M'auto-programmer un cycle Chabrol m'a pris comme une envie de pisser en consultant ici-bas la filmo de l'homme à la bouffarde. Pour inaugurer la chose, j'ai classé ses films par "notation globale", procédé par lequel "Que La Bête Meure" déboule en tête de liste. Exceptée sa bonhomie et sa gouaille, j'ignore quasiment tout de l'oeuvre de Chabrol. Deci-delà j'ai lu qu'il était complice de la... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

34 20
Avatar Laz' eïn
9
Laz' eïn ·

Et bah ce ragoût est tout simplement dégueulasse

Je ne m'y connais pas trop en vieux classiques intelligents, donc ma critique ne sera pas très intéressante, mais tant pis, je peux au moins dire que j'ai aimé, vraiment. Les dialogues sont super bien écrits, autant lorsque le protagoniste écrit son journal que lorsqu'on assiste à des concours de platitudes qui sonnent tout sauf fausses, et ne parlons pas du jeu d'acteur, qui assènent les... Lire la critique de Que la bête meure

16
Avatar Stavroguiness
9
Stavroguiness ·

humain trop humain

L'un des meilleur Chabrol, tout en cruauté et en pesanteur . Une réponse possible à la question : a t'on le droit de faire justice soi-même? Peut-on éliminer une ordure qui répand le mal autour de lui? Avec, cerise sur le gâteau la somptueuse voix inégalée de Kattlen Ferrier dans un des "Chants sérieux "de Brahms, qui ajoute une note de pureté à cette histoire qui en manque beaucoup ( sur les... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

22 5
Avatar jaklin
9
jaklin ·

The beast must die.

Quel magnifique portrait de l'homme froid, cynique et cruel que représente Jean Yanne. Si on réfléchit bien, sa présence à l'écran est assez courte, mais suffisante pour montrer ce que l'humain peut avoir d'abject, y compris d'écraser en voiture un enfant sans s'en soucier. C'est la quête de vengeance qui va animer le formidable Michel Duchaussoy, dont on sent en permanence cette volonté de tuer... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

7
Avatar Boubakar
9
Boubakar ·

Critique de Que la bête meure par Alligator

Quel est le visage de la bassesse, de la cruauté, du sadisme le plus abject, si ce n'est ce personnage joué avec brio par Jean Yanne? Michel Duchaussoy campe celui d'un père dont le fils a été tué lâchement par cet homme, un père qui attend patiemment l'heure de sa revanche. Pendant le temps qu'il échaffaude son plan, il peut à loisir contempler avec nous le spectacle d'un homme petit qui se... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Critique de Que la bête meure par FonkyFresh

Bon film, animé par la haine de bout en bout et qui pourtant n'est pas dénué d'humour ni de poésie. La psychologie des personnages est juste, tout comme les acteurs. Jean Yanne est parfait dans cette incarnation du salopard intégral, et Michel Duchaussoy transpire la vengeance froide et réfléchie. Les quelques défauts de réalisation rajoutent également au charme assassin du film. Un bon... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

7 1
Avatar FonkyFresh
8
FonkyFresh ·

Sympathie pour Monsieur Vengeance

Claude Chabrol bouscule le cinéma Français en cette années 1969 avec ce film et redéfinit les codes de la vengeance à la Française . Il les redéfinit sous forme de thriller Hitchcockien a l'ambiance froide et au récit captivant de bout en bout . L'ambiance froide s'en dégage parfaitement surtout grâce a la grisaille de la Bretagne . On se place aux cotés d'un père en quête de vengeance,... Lire la critique de Que la bête meure

10 1
Avatar Truman-
8
Truman- ·

Vengeance à coups de calepin

Ne coupons pas les cheveux en quatre, le principal intérêt, seul intérêt même, de ce thriller pantouflard, c’est Jean Yanne. Il est tout simplement parfait en gros connard de compétition haineux et égocentrique, qui n’a dans les cales de sa bonté aucune once d’altruisme à distribuer au monde. Quand il n’humilie pas sa femme en société et qu’il ne tabasse pas son rejeton, il éclate du moutard... Lire la critique de Que la bête meure

5
Avatar oso
5
oso ·

Et la bête mourra

"Que la bête meure" est un film simplement monstrueux. Intouchable parabole sur la vengeance et l'esprit de revanche, il attire autant le respect que les larmes. Triste à plus d'un titre, déchirant dans son ouverture comme dans sa conclusion, le film est une sorte de montée progressive vers la violence la plus animale, et le désir de tuer le méchant, interprété par un gigantesque Jean Yanne,... Lire l'avis à propos de Que la bête meure

4 2
Avatar FloBerne
10
FloBerne ·