👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ĺa vieillesse n'est pas un naufrage

Une amie m'avait recommandé ce film, dont j'avais vaguement entendu parler: j'avoue, je ne regrette pas le visionnage!

En résumé, RED (retired, extremely dangerous) c'est l'histoire à la limite de l'absurde, mais qui ne se prend jamais au sérieux, d'une bande de copains (et copines) retraités, gloires passées des services secret, qui se retrouvent impliqués dans un complot dont ils sont la cible les origines agitent les plus hautes sphères du pouvoir américaine. Ca tire dans tous les sens, ça se poursuit, ça court, ça explose et ça complote même avec des russes entre deux échanges d'amabilités (ou de projectiles c'est selon).

Au milieu de tout ça, une malheureuse (mais pas longtemps), Sarah, qui n'a rien demandé à personne mais se retrouve kidnappée par un Bruce Willis en pleine forme (pour son âge) pour son propre bien et un agent chargé de les éliminer qui découvre sa place de pion parmi d'autres.

Le scénario est léger, les (vrais) mechants ont un temps d'écran limité, mais on sent que tout le monde s'est fait plaisir. Bravo pour le personnage de frappadingue joué par John Malkovich. Open the pig, je ne verrais plus jamais les cochons (ou les coffres de voiture) de la même manière!

Lestrade
6
Écrit par

il y a plus d’un an

RED
Sylfaen
8
RED

Critique de RED par Julien Camblan

Ayant lu plusieurs critiques peu encourageantes sur le film avant de le voir, j'ai laissé une partie de mon cerveau travailler en fond de tâche pendant une bonne partie du film à la recherche de ces...

Lire la critique

il y a 11 ans

23 j'aime

3

RED
-Marc-
7
RED

Les vieux singes font des grimaces.

Les dialogues sont iconoclastes, voire séditieux. Les acteurs s'amusent et nous entrainent avec eux. C'est un film réjouissant qui démarre très bien, mais se perd un peu dans la mégalomanie...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

RED
Xidius
3
RED

Critique de RED par Xidius

Avant de commencer cette critique, je tiens à m'excuser pour tout ce qui a été dit sur ce film dans la dernière émission, la plupart des informations partagées étant factuellement fausses, tout...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

L'Opium des intellectuels
Lestrade
8

L'engagement du spectateur

Écrit en plein pendant le siècle de Sartre, l'opium des intellectuels est le grand ouvrage par lequel Raymond Aron a décidé de se démarquer de la vision sartrienne et communiste dominante...

Lire la critique

il y a 6 mois

3 j'aime

4

L'Ère du vide
Lestrade
7

Bientôt quarante ans et toujours percutant

Livre souvent cité, plus rarement lu (je l'ai fait aussi je confesse fût un temps), cet ouvrage de Lipovetsky dresse, sur trois cents pages l'essentiel du portrait de l'idéologie contemporaine,...

Lire la critique

il y a 7 mois

3 j'aime

1

De la démocratie en Amérique
Lestrade
8

Tocqueville visionnaire tome I

Il est des livres que l'on trouve intéressants, d'autres vides. Certains résistent aux ravages du temps, d'autres non. Certains sont écrits de manière fluides, d'autres paraissent abscons. De la...

Lire la critique

il y a 1 mois

2 j'aime

6