Petits potins

Avis sur Radio Days

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Woody a toujours aimé les personnages. Plus que ses histoires, je pense. Il suffit de voir que bon nombre de ses films tournent autour d'eux, parfois sous forme de film à sketches comme "Radio Days" ou sous forme plus linéaire ; il n'est pas rare, d'ailleurs, que ses histoires se résolvent facilement, décevant alors les amoureux de la narration comme moi (ce fut le cas sur "Whatever works".

"Radio Days" est donc un film avec plein de personnages sympathiques et ayant pour fil conducteur la radio. C'est assez intéressant au niveau historique. Mais c'est surtout intéressant au niveau auto-biographique, puisque la plupart des anecdotes racontées proviennent de l'enfance de Woody. Ce qui m'a un peu déçu, c'est que ce petit théâtre n'aille pas plus loin dans les intentions. Il y a de belles séquences, de beaux moments narratives, d'autres décevants à cause d'une chute abrupte (comme dans la vraie vie). Même pour les personnages, c'est décevant, car ils sont bien écrits mais aucune situation ne les met vraiment en valeur. Puis, j'avoue, en voyant le petit Joe, j'espérais vraiment avoir un film de gosses réalisé par Woody Allen. Ç'aurait été le pied. Malheureusement il s'agit là peut-être du personnage le moins creusé du film. Woody n'est pas encore mort et je ne désespère pas qu'il nous fournisse un ultime film autobiographique avant de nous abandonner... enfin... si, en fait, je doute qu'il réalise un tel projet un jour... on verra...

La mise en scène est toujours aussi réussie. La caméra est au service de l'histoire mais aussi des acteurs qui ont toujours l'occasion de s'agiter dans tous les sens. Les caméos sont très nombreux dans ce film, Woody y réunit pas mal d'amis d'aujourd'hui. La voix off signée par Woody lui-même renforce l'aspect autobio. Seth Green est assez cool dans le rôle d'un Woody jeune pas encore complètement névrosé.

Woody a déclaré qu'il considérait ce film comme un cartoon vu la façon dont il a représenté sa familles et les autres personnages. C'est pas faux. Moi j'ai tilté sur le fait que Woofy Allen et Wes Anderson ont les mêmes initiales. Bizarre !?

Bref, une petite comédie bien sympathique, mais je trouve que le côté film à sketche (genre qui ne me séduit que rarement) empêche l'approfondissement des personnages.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper Radio Days