👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un beau film aux sujets importants et plus que jamais d'actualité. Pour autant, j'ai beaucoup hésité avant de lui attribuer une note. J'ai envie de lui attribuer un bon score du fait qu'il s'agit d'un film kényan, et qu'il parle de l'homosexualité et de la place des femmes dans une société patriarcale pétrie de religion. D'un point de vue purement artistique, et sans tenir compte des sujets qu'il aborde, "Rafiki" ne mérite pas d'être bien classé. Ni le scénario, ni la mise en scène, ni le déroulement du film de manière générale ne sont excellents. Tout semble un peu faux. La scène de violences, ou la scène d'amour (suggérée) ne m'ont pas convaincue : comme si la censure avait tout de même filtré à travers la pellicule du film. Bravo tout de même à Wanuri Kahiu d'avoir levé le voile sur une réalité qui est tue par les autorités et les populations locales. Ce film m'inspire deux mots : TOLÉRANCE et LIBERTÉ

dibelleville
6
Écrit par

il y a 3 ans

2 j'aime

Rafiki
dam-charron
7
Rafiki

Un petit vent de renouveau souffle sur le cinéma Africain !

Cannes 2018 - Jour 2 Contrairement à son collègue cinéastes Kirill Serebrennikov- réalisateur du film Leto (l'Eté), présenté le même jour à la compétition cannoise - assigné à résidence en Russie et...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

1

Rafiki
RoideTrêfle
7
Rafiki

BIG BROTHER IS WATCHING U. Kenya. An 2018...

Rafiki, by Wanuri Kahiu Il est étrange de constater que peu de choses ont changées depuis 1984. Lassée, pourtant des films redondants sur l'homosexualité, et qui se produisent comme des petits...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

Rafiki
Enjoymovie
4
Rafiki

Un film nécessaire avec une esthétique pop mais qui reste trop prévisible et lent

Wanuri Kahiu arrive en 2018 avec son premier long-métrage de fiction Rafiki, après plusieurs courts et documentaires. Ce dernier est le premier film kényan sélectionné à Cannes. Une grosse polémique...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

L'Art de perdre
dibelleville
10

Le vacarme du silence

"Être originaire d'un pays ne garantit pas la connaissance de celui-ci". Telles sont les paroles d'Alice Zeniter, qui présente son dernier roman aux lecteurs invités par Babelio. Un roman sur...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime

Rafiki
dibelleville
6
Rafiki

L'amour n'a pas de genre

Un beau film aux sujets importants et plus que jamais d'actualité. Pour autant, j'ai beaucoup hésité avant de lui attribuer une note. J'ai envie de lui attribuer un bon score du fait qu'il s'agit...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

Fortuna
dibelleville
7
Fortuna

Chance ou destinée ?

Son prénom n'est pas dénué de sens. Chance ou destinée ? La jeune Fortuna s'accroche coûte que coûte au sentiment amoureux. Sentiment fragile et pourtant si fort, qu'elle apprivoise au contact de...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime