Affiche Raging Bull

Critiques de Raging Bull

Film de (1980)

"Grandeur et misère" de l'homme

Pascal aurait sans doute apprécié le personnage de Jake LaMotta, tel qu'il est présenté dans le film, tant celui-ci est révélateur des vices et des vertus de l'homme. Le boxeur en question, monte au sommet pour ensuite s'effondrer de manière pathétique. Brutal et délicat, orgueilleux (dans sa vie et sur le ring, notamment quand il refuse de se coucher alors qu'il sait qu'il n'est plus au... Lire l'avis à propos de Raging Bull

15 2
Avatar josey-
10
josey- ·

"I'm the boss, I'm the boss, I'm the boss..."

Par quel côté attaquer cette critique? Je n'avais jamais vu Raging Bull et il faisait partie de ces films dont on me chante les louanges depuis des années sans que je ne m'y attaque, sûrement parce que la boxe et moi ça fait plus ou moins 24. Néanmoins, le film avait, dès le départ, un argument majeur qui faisait que j'étais battue d'avance, je savais que je finirais par le voir : Robert De... Lire la critique de Raging Bull

20 13
Avatar EIA
8
EIA ·

No he didn’t fuck your wife

Il est toujours difficile de s’attaquer à un mythe. On ne sait jamais à quoi s’attendre : coup de génie, coup de cœur ou simple déception. Raging Bull appartient à la dernière catégorie. Clairement, de Niro est excellent. Joe Pesci également. De là à qualifier son interprétation d’incroyable, ça me semble difficile. Son personnage reste caricatural et il n’a pas la finesse d’autres films.... Lire la critique de Raging Bull

17 4
Avatar Thomas_Dekker
6
Thomas_Dekker ·

De Niro au zénith

"Raging Bull" est le septième film de Martin Scorsese, sorti en 1980 retraçant le parcours romanesque du boxeur italo-américain Jake LaMotta dans les années 40-50. Il est interprété par Robert DeNiro, l'acteur fétiche de Marty, qui signe là une composition incroyable où il a même prit 30kg pour le bien du rôle, avec un Oscar à la clé en 1981. La réalisation a pour originalité d'avoir été tourné... Lire la critique de Raging Bull

11 1
Avatar JimBo Lebowski
10
JimBo Lebowski ·

Essentiellement théorique

Plutôt hostile à la boxe, Scorsese a vu dans la vie de Jack La Motta l'une des histoires de rédemption qu'il a toujours affectionné, et la structure répétitive du film (match, scène de dispute conjugale, scène de dispute avec le frère) - sans parler de la citation finale "Je ne sais pas si cet homme est un pécheur. Ce que je sais c'est que j'étais aveugle et que maintenant je... Lire la critique de Raging Bull

8
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

De Niro is *Jake La Motta*

Est-ce important de se demander si ce film est surestimé?? Probablement pas... Je ne commencerai pas non plus ma critique par dire : "Tout a été dit sur ce chef d'oeuvre". Car cela serait un piètre hommage, presque insultant pour un film de ce calibre. Ce film mérite mieux. Oubliez donc vos à priori, et mettez-vous à la place d'un homme perdu s'il en est. Même le plus... Lire la critique de Raging Bull

10 4
Avatar __ Supernuva
9
__ Supernuva ·

Un homme en colère

Le film se termine, et j’hésite encore à me décider : suis-je bouleversé, ou bien horrifié par les images que Scorsese vient de m’offrir ? L’histoire de Jake La Motta, boxeur déchu et abandonné par tous ceux qui l’aimaient, est une histoire d’un tragique certes désespérant. Et pourtant… Cette histoire est celle d’un homme qui détruit tout ce qu’il touche, qui « n’a de respect pour rien ni... Lire la critique de Raging Bull

10 6
Avatar WinslowLeach
9
WinslowLeach ·

Critique de Raging Bull par archibal

Même si je ne suis pas fan de De Niro sa prestation dans le film est l'une des meilleures de sa carrière. Bien que ce soit un biopic le schéma de l'intrigue reste très Scorsesien, dans son dernier film « Le loup de Wall street » le héros connaît la même ascension pour finir également en prison et divorcé d'avec sa blonde. Scorsese soigne particulièrement bien ses intro, celle de « La couleur de... Lire la critique de Raging Bull

9 4
Avatar archibal
6
archibal ·

"Ne passons pas à coté des choses simples"

L'histoire d'un champion de boxe qui fout tout en l'air par manque de confiance : en lui, en son frère, en sa femme, en ses amis. Un quotidien tourmentée, obsédé, paranoïaque, le faisant passer à coté de tant de belles choses et surtout de toutes les choses qu'il a déjà, l'amour de sa famille, le talent, la gloire ... pour finalement chuter au fond d'un trou dans lequel aligner les mandales ne... Lire la critique de Raging Bull

8 1
Avatar Custom51
8
Custom51 ·

Critique de Raging Bull par Cinemaniaque

Un Robert de Niro bouffi, envahissant littéralement l'image, fait un monologue. Cut : le même de Niro, avec 30 kilos en moins, tout en muscle, en train d'être un super boxeur. Scorsese joue les virtuoses avec sa caméra, aborde tous ses thèmes favoris (mafia, religion, destruction de soi) et le tout dans un noir et blanc sublime. La mise en scène respire le génie à chaque seconde, en particulier... Lire la critique de Raging Bull

8
Avatar Cinemaniaque
10
Cinemaniaque ·