Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Félicitations au peuple d'Afghanistan

Avis sur Rambo III

Avatar CeeSnipes
Critique publiée par le

Après un super premier épisode, très émouvant, un deuxième épisode vraiment nanardisant mais toujours sympathique d'idiotie et d'envie de plaire au public, Rambo revenait en 1988 pour la troisième fois.

Et là, l'heure n'est plus à l'excellent film, ni même au nanar sympa et marrant, mais au navet pur et simple. Plus long, beaucoup plus violent (battu par le 4e selon le Guiness World Record Book) et avec le moins d'acteurs possible, ce film est un vrai navet d'un ennui mortel, avec un manichéisme insupportable de bêtise et aux effets de réalisation ridicules. Sylvester Stallone et Richard Crenna assurent, Marc De Jonge cabotine sans talent, Spiros Focas est réduit à un rôle d'indigène et Kurtwood Smith fait un petit caméo. Peter MacDonald réalise le film sans talent, sans rythme et avec des artifices pourris digne d'un mauvais Albert Pyun (c'est dire...), alors qu'il réalisera avec rythme et sans artifices le très bon Mo'money plus tard. Peut-être Russell Mulcahy aurait fait un meilleur boulot, en attendant, on se retrouve avec une daube longue mais sincère, trop surement.

Le dernier message du film est drôle à son insu, dédicaçant le film "au brave peuple d'Afghanistan", nous rappelant le moment où Richard Crenna annonce à Marc De Jonge que les USA ne feraient jamais la même erreur que les Russes, qu'ils n'attaqueraient pas l'Afghanistan. Assez grinçant après coup, non?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
4 apprécient

Autres actions de CeeSnipes Rambo III