Chronique de Rambo II : La Mission (1985)

Avis sur Rambo II : La Mission

Avatar Gabriel Lieurain
Critique publiée par le

réalisateur : George Pan Cosmatos

genre : action

acteurs : Sylvester Stallone, Richard Crenna , Charles Napier

Synopsis

John Rambo purge actuellement une peine d’emprisonnement suite aux évènements du premier film.

Le colonel Trautman vient le trouver et lui propose une mission qui consiste à prendre des photos d’un camp militaire vietnamien ou on espère trouver des prisonniers de guerre américain en échange de sa liberté.

Sur place, il sauve carrément un prisonnier mais malheureusement il est trahi par les types qui l’employaient qui repartent en hélicoptère sans lui.

Capturé et torturé par les viêts, Rambo n’a qu’une envie c’est s’évader et se venger des traitres.

Critique

CONTIENT DES SPOILS !!!

Rambo premier du nom devait à l’origine se terminer comme dans le roman avec la mort de son personnage principal qui forçait Trautmann à l’abattre d’une balle mais Stallone lui même a demandé à ce qu’on réécrive la fin pour donner celle que l’on connaît actuellement.

Bien que se suffisant à lui même, le premier film a tout de même assez bien marché pour que Stallone et James Cameron écrivent le scénario d’un deuxième film.

Concernant la réalisation, exit Ted Kotcheff et bonjour George Pan Cosmatos réalisateur grec.

Bien que le film soit quand même inférieur au premier question psychologie, on nous montre quand même la trahison de Rambo par des gens de son propre camp ce qui est une bonne chose.

Puis, le personnage est quelque peu humanisé la preuve avec la liaison qu’il commence à nouer avec l’espionne vietnamienne même si personnellement elle m’a laissé de marbre de marbre tout comme la mort de cette dernière.

En revanche faut avouer que le Rambo du premier film et celui ci sont presque des personnages différents.

En effet, là Rambo c’est une machine de guerre à lui tout seul capable d’exterminer une armée de bidasses viêts et/ou russes (bon il est un peu aidé par la viêt) que ce soit à la mitraillette ou à l’arc tirant des flèches explosives.

Et là les cadavres s’amoncellent sur son passage et le personnage venge à lui seul l’affront de la défaite de la guerre du Viêtnam par le camp américain.

A ce qui parait Reagan lui même aurait déclaré à l’époque à la vue du film : « Si jamais j’ai un problème à la maison blanche je saurais qui appeler ».

Bon faut reconnaitre que la mise en scène de George Pan Cosmatos est efficace et on prend un certain plaisir à voir Rambo détruire le bateau de pirates viêts qui tentent de le kidnapper lui et la fille ou éliminer de la bidasse .

Par contre qu’est ce que c’est manichéen.

Outre les vilains soldats vietnamiens on a cet officier russe sadique qui débarque accompagné de son gros bras qui prend un malin plaisir à torturer Rambo en le frappant et en l’électrocutant et qui sont forcément méchants et sadiques vu que c’est des russes.

Bon par contre faut avouer que le combat de Rambo contre le colosse russe est assez sympa.

Niveau interprétation, Crenna reprend son rôle du colonel Trautmann et excelle toujours et Stallone réussit à transformer son personnage de soldat traumatisé en super soldat qui semble indestructible.

Sinon Charles Napier joue Murdock le bureaucrate traitre qui donne l’ordre d’abandonner Rambo et est très caricatural tout comme les deux mercenaires qui lui servent de sbires.

On regrette quelque peu à la fin que les mercenaires n’affrontent pas Rambo ce que perso j’aurais trouvé bien mais bon.

Donc Rambo 2 c’est un clip de propagande pro américain et anti URSS mais ça reste malgré tout un film d’action efficace si on le prend au second dégré (on est encore loin du nanard en puissance qu’est Rambo 3 ).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 89 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Gabriel Lieurain Rambo II : La Mission