"It's human to lie. Most of the time we can't even be honest with ourselves."

Avis sur Rashômon

Avatar filleaumasculin
Critique publiée par le
  • J’éprouve une fascination pour ce film, depuis quelques années déjà, puisqu’il fut ma première approche à la fois du cinéma japonais et de sa littérature. Ni le temps, qui a apporté son lot de techniques toujours plus poussées et sophistiquées, ni le gain en complexité de certaines trames scénaristiques n’entachent la virtuosité de Rashomon, et malgré les années, il reste profondément actuel, tant dans sa démarche que dans les interrogations qu’ils suscitent.

  • L’adoption du point de vue multiple dans la narration se dédouble à merveille avec les changements de plan. Le tout permet au film de conserver une dynamique et un propos sans cesse réactualisé, déroutant, jusqu’à que l’on finisse, tout comme ces âmes errantes sous la porte de Rasho, à démêler le vrai du faux, l’attendu de l’imprévisible, l’apparence de la vérité. La plus convaincante à ce jeu pervers, mais propre à l’être humain, reste Machiko Kyo, tantôt femme éplorée, tantôt entité maléfique et sournoise.

  • Une très belle expérience cinématographique et humaine que je recommande vivement (bien que Rashomon n’ai plus rien à prouver désormais !)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 145 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de filleaumasculin Rashômon