Épuré et tranchant

Avis sur Rashômon

Avatar miramar64
Critique publiée par le

Vie, violence. Ça va de paire. Claude nous le chantait il y a bien longtemps.
Akira Kurosawa le mettait en scene dans Rashomon il y a bien longtemps aussi (1950 : 70 ans bordel).
Il pousse même le thème de son film à la question de la foi en l’humanité.
Et ça...
Eh bien ça m’a plaît.
Le scénario est une rencontre entre 3 hommes qui vont réagir différemment à un fait divers criminel.
L’histoire est assez hard.
Et Kurosawa réussit avec un scénario très habile à nous interroger sur l’honnêteté, le vice, la vertue des différents personnages qui composent le fait divers et les 3 hommes qui en discutent.
Au final on ne sait pas qui est bon ou mauvais.
Peut-être personne ou tous. D’ou la question du moine qui a peur de perdre la foi dans l’humanité.
Le tout est fait avec un minimum de moyens techniques.
Épuré et tranchant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de miramar64 Rashômon