Histoire d'amour malmenée

Avis sur Reaching for the Moon

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

Avec son bonheur en pointillés et ses chroniques d'une vie partagée entre Rio et l'exotique sérénité des montagnes proches, Reaching for the Moon n'est pas du tout une histoire linéaire même s'il frôle parfois la success story pour se donner du piment. Ce n'en est pas une : privilégiées oui, chanceuses peut-être, la célèbre poétesse américaine et l'importante architecte brésilienne dont c'est l'histoire du couple sont loin d'avoir vécu de leur extravagance dans un dédain complet des conventions. Le film ne relate d'ailleurs ni la première ni les secondes, mais comment tout s'imbriquait pour que leur relation parvienne à traverser alcoolisme, dépression et coups d'état. Au moins pendant un temps.

Les plus belles histoires d'amour sont sûrement celles qui sont les plus malmenées, ce que Barreto utilise à son avantage pour qu'il y ait toujours quelque chose à comprendre derrière un plan très court ou un simple geste. Comme preuve de sa réussite, on ne peut attribuer de mauvaises intentions à quiconque traverse ses images, comme si une grande empathie et une compassion sans failles baignait les deux femmes. Ce qu'on peut prendre pour de la naïveté, j'y verrai du romantisme.

Quantième Art

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Reaching for the Moon