Comment sucer dans le bon sens du poil d'après Steven Spielberg

Avis sur Ready Player One

Avatar Roptar
Critique publiée par le

Critique sérieuse :
D'abord les points positifs bien sur, on est la face à un film très beau, très bien réalisé, les effets spéciaux sont absolument magnifiques et le fait qu'on suive des avatars la moitié du temps n'entache pas l’empathie qu'on a pour les personnages du film et en plus de ça on se fait pas chier une seule seconde grâce à des scènes d'action qui en jettent un maximum dans ta gueule et ça, ça fait plaisir. Ensuite autre partie intéressante, c'est le suçage à long terme, ça veut dire la mise en place du maximum de référence à la pop culture ( petit point, ici Spielberg évoque seulement le mot "pop culture" alors qu'il aurait du à mon sens dire "culture" tout simple parce que du coup on a l'impression que la pop culture c'est a part du reste de la culture alors que non, maintenant tout cela fait partie autant du paysage culturelle que la Joconde ou que les livres de Victor Hugo ). Ici on est pas comme dans Gamer où le réalisateur ne faisait que name droper des jeux pour satisfaire le pigeon, ici la culture, c'est l'imagerie du film, c'est un immense hommage, c'est l'univers où les héros évolue. Que ce soit pertinent, comme la scène de shining ou la présence du géant de fer j'ai joui, ou que ce soit un peu inutile, comme la présence de tracer, de kitana ( qui apparait 0,000001 seconde ) ou de la référence à la sainte grenade décevante car elle cri pas alléluia, on s'amuse à trouver toutes ces références et c'est très divertissant surtout qu'il touche ici autant les jeunes, avec la moto d’Akira et les spartans de Halo, que les vieux, avec Terminator, alien, les Bee Gees ou l’Atari 2600. C'est un énorme hommage à tout ce beau monde et c'est rare que quelqu'un le traite avec bienveillance. Après l'histoire est pas ouf mais c'est pas ce qu'il faut rechercher dans un film comme ça. Dernier point sympa c'est le rapport à l'avatar et à la vraie identité quoique un peu survolé ça reste un bon point abordé.
Pour les points négatifs, je trouve dommage le fait qu'à la fin le méchant reste un simple méchant qui va en prison, il aurait du lui faire accepter et aimer cette culture du film à sa juste valeur, et pas juste l'envoyer à la police parce que après tout, il est vieux et il peut pas comprendre parce qu’il a pas les vrais références. Et aussi pour un film qui s'adresse à tout types de personne et qui créé un monde où tout le monde jouent aux jeux vidéo, le réal aurait pu faire une équipe avec pas que des jeunes parce qu'au moins ça aurait donné une mixité à tout ça.
Mais je ne saurais que trop vous conseiller ce film, soit pour flatter votre égo, soit pour vous faire découvrir des choses et une culture qui vous serait passé à coté

SUCE MOI ROPTAR!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 397 fois
4 apprécient

Autres actions de Roptar Ready Player One