Affiche Reminiscence

Critiques de Reminiscence

Film de (2021)

REMINISCENCE, aucun souvenir

MIAMI sous les eaux, comme ce film, pourtant au depart REMINISCENCE apparaissait comme un film étrange et merveilleux, à l'évocation tres vite oublié de ses grands films, aux allures de Polar Noir et Futuriste, à la recherche de cette jolie silhouette, Mae (Rebecca Ferguson) sensuelle et mysterieuse, auprès de cette enquêteur , Nick Bannister, qu'interprête Hugh Jackman, sans grande... Lire la critique de Reminiscence

42 2
Avatar Magelan89
3
Magelan89 ·

Critique de Reminiscence par turandot

Un film qui commence bien, avec sa transposition dans un univers SF/anticipation , quelque peu post-apocalyptique, d'une intrigue digne d'un film noir de la fin des années 40 . Tout se déroule bien, avec enquête qui mène le héros des hautes sphères aux bas fonds, et pas trop de complexité ou de coups tordus (y compris dans l'utilisation des souvenirs) et une bonne exploitation du mélange... Lire la critique de Reminiscence

7 1
Avatar turandot
6
turandot ·

Englouti par l'ennui

Dans un futur sur le point de s'effacer devant la montée des eaux, les humains s'accrochent au passé par l'intermédiaire d'une machine permettant de revivre les souvenirs. Nick Bannister (Hugh Jackman) en a fait sa profession, aidé de son assistante (Thandiwe Newton), offrant la possibilité à ses clients de revivre des moments-clés de leurs existences pour échapper à un triste monde où les... Lire la critique de Reminiscence

20 3
Avatar Red Arrow
4
Red Arrow ·

Un vibromasseur sous la commode

La dystopie sert à Reminiscence de prétexte à un enchaînement mécanique de scènes froides que ne porte aucune mise en scène, et duquel est exclue toute sensualité. Curieux pour un film dont la thématique centrale consiste à explorer le passé par le prisme du souvenir et des sens. Il construit des corps désincarnés dont la plastique échoue à susciter le moindre désir : la relation... Lire la critique de Reminiscence

34 3
Avatar Fêtons_le_cinéma
3
Fêtons_le_cinéma ·

Le chant de l'oubli

Dans un futur post-apocalyptique, le niveau de l’eau a considérablement monté, augmentant les fractures d’un monde instable depuis longtemps. Les plus riches se sont isolés des plus pauvres, condamnés à vivre dans une ville disparaissant davantage sous les eaux de jour en jour. Nick Bannister (Hugh Jackman) propose aux gens de s’évader de ce triste quotidien, grâce à une technologie... Lire l'avis à propos de Reminiscence

15 2
Avatar Tonto
7
Tonto ·

Memories of lourdeurs

Comment distingue-t-on un simple mauvais film d'un joli petit bousin ? Essayons de relever quelques indices. Quand la scénariste te propose un film sur les souvenirs et qu'elle ne fait pas les choses à moitié en te prouvant qu'elle maitrise son sujet sur le bout du clavier (elle se souvient parfaitement de tous les films SF / anticipation de l'histoire pour mieux te resservir ses... Lire l'avis à propos de Reminiscence

25 11
Avatar guyness
3
guyness ·

Les Promesses n'engagent que ceux qui y croient

D'abord, cette bande-annonce belle et intrigante, puis le nom de Lisa Joy, cocréatrice de la superbe série « Westworld ». Et puis, cette réflexion de n'avoir vu quasiment aucune affiche, aucune promotion alors que le film sortait la semaine suivante, jamais bon signe. Les critiques sont alors tombées, souvent tièdes. Tant pis, les « vraies » œuvres de science-fiction sont trop peu nombreuses... Lire la critique de Reminiscence

4 4
Avatar Caine78
5
Caine78 ·

Reminiscence: High concept mal maitrisé

104eme film de l'année 2021 et découverte de ce premier long métrage de la co-créatrice de Westworld et accessoirement belle sœur de Christopher Nolan, on peut dire que cette volonté de chercher le High Concept est de famille même si c'est cela retombe un peu à plat à l'image de "Transcendance", le film d'un autre collaborateur de Nolan (son ancien directeur de la photographie). On... Lire la critique de Reminiscence

5 2
Avatar lugdunum91
5
lugdunum91 ·

Déjà vu

C'est dommage, sur le plan esthétique, le film, même s'il emprunte beaucoup trop, possède un certain cachet. Miami en partie submergée, un petit air de Venise du futur, quelques très jolis plans. Mais ça ne suffit pas pour en faire un bon film. Avec un casting moitié "The Greatest Showman", moitié Lire l'avis à propos de Reminiscence

5
Avatar Tequila
5
Tequila ·

Se souvenir des belles choses

Une moyenne de cinq, sur Sens Critique, a tout de l'éliminatoire. Et quand je survole les avis déjà publiés, quasi unanimement en train de descendre le film et de se conformer au bide réservé aux Etats-Unis, il y a de quoi se poser des questions sur les (mauvais) goûts du masqué, quand à peu près tout le monde vous prescrira sans doute l'oubli total. Alors, au lieu de se... Lire la critique de Reminiscence

34 8
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·