Reminiscence: High concept mal maitrisé

Avis sur Reminiscence

Avatar lugdunum91
Critique publiée par le

104eme film de l'année 2021 et découverte de ce premier long métrage de la co-créatrice de Westworld et accessoirement belle sœur de Christopher Nolan, on peut dire que cette volonté de chercher le High Concept est de famille même si c'est cela retombe un peu à plat à l'image de "Transcendance", le film d'un autre collaborateur de Nolan (son ancien directeur de la photographie).

On découvre ici une histoire dans un futur proche où Miami a été submergé par les flots, suite aux effets du changement climatique. Un enquêteur privé, Nick Bannister, est engagé par des clients afin de retrouver leurs précieux souvenirs. Au cours de sa dernière affaire, il tombe éperdument amoureux de sa cliente. A sa disparition, le détective est désemparé et se lance à sa recherche. Il se retrouve alors perdu dans une boucle temporelle et découvre des aspects de sa personnalité qu'il ne connaissait pas auparavant.

Si cette histoire d'enquête à travers l'extraction de souvenir d'un patient, le tout dans un contexte post apocalyptique du à la montée des eaux m'a hautement aguiché, le rendu de ce concept m'a paru décevant tant dans l'histoire en elle-même que dans son déroulé.

En effet, le contexte développé dans le métrage n'est selon moi que trop artificiel et n'apporte pas vraiment quelque chose en sus à l'histoire si ce n'est un petit coté vaguement original, et encore. L'histoire quant à elle est classique et la façon dont elle est racontée est très académique avec cette voix off très présente, très littérale qui ne serait là que pour rassurer le novice et chapitrer l'œuvre.

Sachant qu'en plus, il y a pour moi un problème de rythme et d'enjeux, le film se perdant de de nombreux temps mort inutiles et cassant l'intrigue qui s'étire bien trop en longueur pour un résultat peu satisfaisant à mon gout.

Les personnages n'étant pas assez intéressants selon moi pour se permettre de se contenter du seul talent d'interprétation des comédiens et de leur capital sympathie respectif.

Malgré le fait qu'il fut pour moi un grand plaisir à revoir de nombreuses têtes bien connues que ce soit les actrices de Westworld, celui de Fear the Walking Dead ou encore le duo de The Greatest Showman qui jouent comme d'habitude très bien, ces derniers ayant de nombreuses connexions, l'histoire ne leur donne pas suffisamment de matière pour qu'ils livrent une prestation de haut vol.

Au niveau visuel, que ce soit les scènes d'action, SFX, décors, costumes ou la photographie dans son ensemble, c'est pas mal sans être excellent avec notamment quelques image de toute beauté (sous l'eau par exemple).

Au niveau sonore (BO, mixage, bruitage,..), c'est juste correct avec aucun thème marquant.

Au final, c'est un premier essai de Lisa Joy qui malgré sa bonne volonté et son ambition avérée n'arrive pas selon à proposer un métrage intéressant de par une certaine faiblesse d'écriture, de rythme et de gestion du temps dénaturant son high concept et la proposition d'acting de son casting.

Je remarque que depuis que la "famille Nolan" décide de plus en plus à être indépendant les uns des autres, plus le rendu final de leurs œuvres est parcellaire ou beaucoup plus clivants, les œuvres de Nolan comprises, comme s'il y avait eu un morcellement d'un cerveau qui n'arrive plus à faire fonctionner le tout correctement.

Au final, c'est pour moi une déception, en espérant tout de même revoir quelque chose de sa part prochainement étant donné qu'il est évident qu'elle a des choses à dire.

A découvrir pour les curieux sans en attendre beaucoup.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 153 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

lugdunum91 a ajouté ce film à 2 listes Reminiscence

Autres actions de lugdunum91 Reminiscence