L'art du Sinanju.

Avis sur Remo sans arme et dangereux

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Avant Néo, il y avait Remo et lui aussi sait éviter les balles. Comme l'indique le titre du film, le héros ne dispose pour se tirer d'affaire que de ses mains nues et de son esprit. Le héros Remo Williams est interprété par l'athlétique Fred Ward (Sans retour, Tremors). Cet agent très spécial a suivi l'entrainement d'un vieux sage Coréen, Chuin, qui lui a tout appris. Pour interpréter le vieux maitre, l'acteur Joel Grey (Cabaret, Kafka) était grimé d'un maquillage sur son visage pour le faire passer pour un asiatique. Pour mettre en image en 1985 Remo sans arme et dangereux, la production Orion fait appel au cinéaste Guy Hamilton (L'ouragan vient de Navarone, Meurtre au soleil), connu surtout pour avoir réalisé quatre films de James Bond entre 1964 et 1974, avec les acteurs Sean Connery & Roger Moore dans le rôle titre de James Bond (Goldfinger, Les diamants sont éternels, Vivre et laisser mourir et enfin L'Homme au pistolet d'or).
Remo est l'adaptation cinématographique de la populaire série de romans, L'implacable (The destroyer en anglais), de Warren Murphy et Richard Saphir. Si les moyens ont été mis, 40 millions de dollars de budget, le film ne rencontra pas le succès escompté pour devenir une franchise comme cela était prévu au départ.

Remo, ne nous fait pas trop honte.

Lors d'un règlement de compte, un policier new-yorkais Samuel Edward Makin est laissé pour mort. Ayant survécu à ses blessures, il est confié à un vieil asiatique qui lui enseigne un art martial coréen : le Sinanju (la source solaire de tous les arts martiaux), ancêtre de tous les arts martiaux. Malgré lui, cet ancien flic est ensuite engagé dans une organisation secrète du gouvernement, CORE. Cette organisation a pour but de protéger la constitution américaine sans toutefois la respecter. Il change alors d'identité et devient un redoutable tueur du nom de Remo Williams. Au fur et à mesure de son apprentissage, Remo acquiert des capacités extraordinaires. Il n'utilise pas les armes à feu et doit faire appel à la force de l'esprit pour vaincre ses adversaires.

Chiun, tu es vraiment incroyable.

Non, je suis mieux que ça.

Le film est bien rythmé, avec sa mise en scène solide et certaines séquences sont vraiment spectaculaires ! Notamment la poursuite sur les échafaudages entourant la statue de la liberté et la poursuite avec les chiens. Quant à la relation entre Remo et son maitre Chiun, basé sur le contraste entre les deux protagonistes, elle est réellement savoureuse surtout avec les merveilleux dialogues pétillants du film.
A noter la présence de Kate Mulgrew qui fut Madame Columbo dans la série télé du même nom, et surtout le capitaine Kathryn Janeway de Star Trek : Voyager, dans le rôle de la major Rayner Fleming qui tombera sous le charme de Remo. Pour finir la musique culte du compositeur Graig Safan, qui a notamment composé le Remo Thème des plus jouissifs, et une interprétation des plus savoureuses, et voilà un vrai film culte.

Leçon 22, bénédiction du silence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 557 fois
6 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 6 listes Remo sans arme et dangereux

Autres actions de HITMAN Remo sans arme et dangereux