Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Rendez-vous de juillet

Critiques de Rendez-vous de juillet

Film de (1949)

Bulles de jazz

Comme presque toujours chez Becker, le fil du récit est très ténu – il est question, par instants, d’un projet de film ethnographique, avec des crédits à trouver et des mécènes à convaincre, question aussi de théâtre et de jazz, et plus encore de chassés-croisés amoureux, de couples qui se font, se défont, se refont … L’essentiel n’est pas là. Rendez-vous de juillet prolonge... Lire la critique de Rendez-vous de juillet

16 16
Avatar pphf
8
pphf ·

Les amants du sang neuf

La scène d’ouverture de Rendez-vous de juillet est une fausse piste intéressante : diner compassé dans la bourgeoisie parisienne, il semble reprendre l’esthétique du panoramique familial exploité dans Goupi Mains Rouges et le transposer dans une nouvelle classe sociale. Mais c’est le mouton noir qui intéresse ici : non pas un fils de retour, comme pour le film précédent, mais bien celui qui s’en... Lire l'avis à propos de Rendez-vous de juillet

16 2
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Zazou blues

On croit souvent que l’adoration de la jeunesse française pour la culture américaine date des années 50/60 : Johnny Hallyday, le Golf-Drouot, Salut les copains... Or, dans les années 40, et notamment sous l’occupation, la jeunesse bourgeoise-bohême de Paris était déjà gangrénée par le « hip » que décrivait Norman Mailer dans Le Nègre blanc. Tout comme chez les jeunes hipsters américains, il... Lire l'avis à propos de Rendez-vous de juillet

8
Avatar gallu
6
gallu ·

Des lendemains qui chantent

Quand il filme, en 1949, ces éclatants Rendez-vous de juillet, Jacques Becker a 43 ans (et plus que onze ans à vivre), et, derrière lui deux réalisations magnifiques des années 40, Goupi mains rouges et Falbalas ; avant les deux chefs-d’œuvre Casque d’or et Touchez pas au grisbi, il y a bien la place pour un très joli film, plein d’optimisme, sinon... Lire la critique de Rendez-vous de juillet

6
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Rendez-vous réussi

Un hymne à la jeunesse, vivante, passionnée, attachante. Ce sont de beaux portraits que nous offre Jacques Becker, avec une sincérité touchante et un talent indéniable. Talent d'abord pour faire ressortir une réelle émotion, mais aussi de se montrer drôle également, certains personnages étant particulièrement attachants. Sans oublier une belle interprétation, notamment de Daniel Gélin. Bref,... Lire la critique de Rendez-vous de juillet

Avatar Caine78
7
Caine78 ·

Rendez-vous de juillet

LE film sur la jeunesse d'après-guerre zonant du coté de Saint-Germain-des-Prés, peuplade folklorique, exotique pour le djeunz d’aujourd’hui. Un petit milieu se nourrissant d'alcools forts, de jazz, de surplus de l'armée américaine et n'étant motivé que par l'envie de contrecarrer les plans de papa-maman (lesquels ont encore les genoux tremblants en repensant à l'Occupation). Après... Lire la critique de Rendez-vous de juillet

Avatar Seance-sup-0H30
8
Seance-sup-0H30 ·

Saint-Germain-des-Près

La jeunesse de Saint-Germain-des-Prés dans l'immédiat après-guerre. Des rêves pleins la tête : explorer le monde, percer au théâtre ... Prix Louis Delluc en 1949, Rendez-vous de juillet a marqué toute une génération de cinéastes et a considérablement influencé la Nouvelle Vague. Ce fut aussi un grand succès en salles avec près de deux millions d'entrées. Sorti sur les écrans en décembre 1949,... Lire l'avis à propos de Rendez-vous de juillet

Avatar 6nezfil
10
6nezfil ·

La jeunesse de Saint-Germain-des-Près.

Il y a des films qui symbolisent parfaitement leur époque, et Rendez-vous de Juillet est de ceux-là ; la jeunesse au sortir de la guerre, l'amour, la rébellion contre l'autorité parentale, les rêves, tout cela à Saint-Germain-des-Près. Il n'y a pas vraiment d'histoires, mais des petites péripéties, dont la plus importante est celle du personnage joué par Daniel Gélin, qui cherche des... Lire la critique de Rendez-vous de juillet

1 2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·