Avis sur

Rendez-vous en enfer par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Les terroristes islamistes sont financés par le trafic de drogue,dont la plaque tournante est Bucarest.Si,tout ça est dans le scénario,donc ça doit être vrai.Bon,peut-être aussi qu'ils disent ça parce qu'il faut que le film se passe en Roumanie,où ça coûte moins cher et où on se marre bien depuis que Ceauscescu a été fusillé.Du coup,la CIA est sur le coup et ses agents traquent les trafiquants roumains.Mais ils sont fous ces roumains et ils se castagnent aussi entre eux,dans une impitoyable guerre des gangs.On retrouve ici tout ce qu'on aime dans les "Seagal movies":l'Europe de l'est où les ricains font la loi mieux que chez eux,la police locale leur servant de larbin,l'ineffable boîte de prod Voltage Pictures,celle qu'on préfère,de jolies coquines plus ou moins vêtues à profusion,des night-clubs à strip où des effeuilleuses blasées se trémoussent sans enthousiasme au son de musiques bidons,des gangsters balkaniques cruels aux gueules de cauchemar découverts au fond d'une salle de fitness,et derrière la caméra le grand Lauro Chartrand,celui qui cire les pompes de Steve quand Keoni Waxman est en congés maladie.Et puis surtout l'immense,l'unique Steven Seagal,le pape du visage de marbre,l'archange de la mandale au ralenti,le débiteur de pensées asiatiques puisées dans les restaus chinois de Los Angeles.Steven a produit,Steven a écrit le scénario,Steven joue le rôle principal,Steven se tape une jeunette qu'on prendrait aisément pour sa petite-fille,les méchants rebondissent sur Steven,c'est la routine quoi.Toutefois,comparativement aux infâmes brouets que nous sert habituellement Steven,ce DTV est plutôt pas mal.Sans doute parce qu'on y voit moins la star,qui intervient ponctuellement à la tête du commando de l'Agence,et pas pour distribuer des bisous.Mais là son scénario fait la part belle à l'affrontement entre deux truands charismatiques.Il y a le vieux Dimitri,un ancien des forces spéciales russes à qui on ne la fait pas,et le jeune Costel,un taré de première bourre qui aime à se détendre lors de cambriolages sanglants au domicile de jeunes couples où il viole la fille devant son mec avant de les abattre tous les deux.Dimitri a beau être un dur,ce genre de pratiques le révulse quelque peu et il va s'allier à Seagal pour éliminer le petit salopard.D'autant que celui-ci,avec qui il était au départ associé,tente de le déboulonner et lui cause certains menus désagréments,comme de tuer sa femme par exemple.Et puis Steven et Dimitri,bien qu'ennemis,sont des hommes à principes qui partagent des valeurs à l'ancienne.Le scénario est relativement bon pour une série Z,avec quelques idées et développements originaux,l'intrigue tient debout et est bien menée,les scènes d'action et de gunfights sont efficacement shootées par Chartrand,qui s'arrange pour ne pas trop s'apesantir sur les combats à mains nues de Seagal,et l'ensemble est d'une violence très radicale qui fait plaisir à voir.En revanche,le réalisateur aurait dû éviter de se livrer à des effets de style tout pourris et hors de propos.Il nous gave en effet d'accélérés,de ralentis,de filtres de couleur,quand ce n'est pas du noir et blanc,ces brillantes initiatives déboulant inopinément au milieu de séquences qui ne s'y prêtent absolument pas de manière générale.Autour de Steve se démènent une bande d'inconnus dont certains ont été embauchés sur place.Notons que Dan Badarau,l'interprète de Dimitri,est une sorte de sosie de David Ginola,avec vingt ans de plus à peu près.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 149 fois
1 apprécie

Autres actions de pierrick_D_ Rendez-vous en enfer