Affiche Répulsion

Critiques de Répulsion

Film de (1965)

Le silence des linteaux.

Le premier quart de Répulsion marque une parenté inattendue mais très forte avec Un homme qui dort de Perec, dont le livre sort l’année suivante et le film bien plus tard, en 74. L’acuité de ces scènes d’intérieur, la contemplation maladive d’un appartement banal et... Lire la critique de Répulsion

61 8
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

La grande Catherine

Répulsion ou le film qui m’aura fait aimer, admirer même, Catherine Deneuve, actrice qui jusqu’à présent me laissait au mieux indifférente et qui dans certains cas m’agaçait plutôt. Mais ici je m’incline devant la prestation de la jeune-fille de 23 ans qu’elle était alors et qui m’a transporté avec elle dans cette immersion incroyable dans un esprit sombrant dans la folie. Répulsion ou le film... Lire l'avis à propos de Répulsion

55 7
Avatar Pravda
10
Pravda ·

Critique de Répulsion par Vazkeizh

Répulsion, ou le symbole d'une époque bénie où Roman Polanski tournait en roue libre et commençait à joyeusement parsemer ses films d'éléments qui feraient sa renommée. Il y a l'appartement tragique, il y a la paranoïa, il y a la folie intérieure, y verrions-nous même une incursion dans le monde du Malin ? La répulsion en question, c'est le dégout d'une femme pour les avances libidineuses des... Lire la critique de Répulsion

28 1
Avatar Vazkeizh
8
Vazkeizh ·

Etrangement repoussant

Décidément, j'ai l'impression qu'entre Polanski et moi, ce ne sera jamais simple. Autant, dans le genre malsain, j'avais beaucoup aimé "Le locataire", autant "Répulsion" m'a laissé le sentiment d'une oeuvre un peu creuse et sans but. Le malaise de l'héroïne est si opaque que j'ai eu bien du mal à me sentir concerné (et c'est peut-être mieux comme ça à vrai dire, quand on sait ce qui arrive aux... Lire l'avis à propos de Répulsion

22
Avatar Psychedeclic
5
Psychedeclic ·

Chronique d'une descente aux enfers

"Répulsion" c'est la chronique "ordinaire" d'une descente aux enfers. Roman Polanski ne joue pas avec nos nerfs, il nous montre de façon clinique le basculement de son héroïne dans la schizophrénie pure. Sa mise en scène émerveille. Sa caméra souvent au plus près de Carol (Catherine Deneuve) et scrute, dans un premier temps, chacun de ses gestes et regards, y compris les plus imperceptibles.... Lire l'avis à propos de Répulsion

13 1
Avatar Guillaume Rouleau
9
Guillaume Rouleau ·

Thriller claustrophobe

Deuxième film de Roman Polanski, accessoirement le premier à être tourné en anglais, le prémisses de "Rosemary's Baby" et "Le Locataire" avec cette thématique de l'appartement maudit et de l'étouffement paranoïaque. Il met en scène Catherine Deuneuve en jeune femme réservée et peureuse en proie à un environnement qui veut sa peau, tout se détériore, se rétracte et se renferme dans un noir et... Lire l'avis à propos de Répulsion

15
Avatar JimBo Lebowski
8
JimBo Lebowski ·

Critique de Répulsion par Truman-

Un chef d'oeuvre, je n'ai pas d'autre mot pour décrire la grandeur de cette oeuvre, tout y est parfait, aussi bien dans la réalisation qui prouve que Polanski est un réalisateur talentueux, que dans les acteurs, ou dans le récit . Il y a tant a dire dans ce film, Polanski redéfinit l'épouvante, l'horreur d'une façon bien original, d'une façon psychologique entre son Rosemary's baby et Psychose... Lire la critique de Répulsion

26 1
Avatar Truman-
10
Truman- ·

Promenons nous dans les bois...

Carol tente de fuir le loup de son enfance, mais celui-ci reprend visage dans chaque homme qu'elle croise. Malgré les délires de son esprit, elle ne sombre dans la folie grâce à sa sœur, celle-ci suppose son seul point d'appui et sa boue de sauvetage (comme on le voit au début, elle peut refuser les avances d'un jeune homme car elle dit devoir dîner avec sa sœur). L'appartement qu'elles... Lire l'avis à propos de Répulsion

7
Avatar Makoki
8
Makoki ·

Bercée d'hallucinations

Roman Polanski nous offre une fois de plus un bijou. La photographie est d'abord très belle, en noir et blanc, révélant des détails avec le jeu des ombres et des lumières qui accentuent les effets de distorsion entre illusions et réalité. Quelques effets spéciaux comme les mains qui sortent du mur, les... Lire l'avis à propos de Répulsion

7 2
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

Deneuve a 22 ans, et "Répulsion" est toujours vivant...

Catherine Deneuve avait 22 ans quand elle tourna "Répulsion", et la caméra de Polanski ne quittant presque jamais son visage - pas encore lisse et parfait comme celui de la star froide qu'elle allait être -, le film semble aujourd'hui être le plus beau reportage possible sur une actrice en devenir, et sur une femme déjà sublime, mais dont le rôle est... Lire l'avis à propos de Répulsion

5
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·