Affiche Requiem pour un massacre

Critiques de Requiem pour un massacre

Film de (1985)

Va, vois, deviens.

Le voilà enfin vu, ce hit de SC, deuxième du top 111 dont je ne connaissais même pas l’existence avant de vous rejoindre… La guerre, l’histoire, la violence et le cinéma ont toujours cheminé ensemble. Alors que les dramaturges romantiques et les compositeurs d’Opéra aiguisaient leurs armes, quelques décennies avant sa naissance, pour un spectacle total, contraint de se limiter aux bornes d’une... Lire l'avis à propos de Requiem pour un massacre

105 9
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Come and see ? Tu parles !

La traduction anglaise du titre russe est "come and see", ce qui est, vous en conviendrez, beaucoup plus sobre et percutant que la version française, plus convenue. Et ce coté plus "brut" est bien plus fidèle a ce qu'est réellement le film. Car il est effectivement percutant, ce "come and see" ! Au delà même de son sujet, qui doit se suffire en lui-même s'il est bien traité (la guerre), c'est... Lire l'avis à propos de Requiem pour un massacre

107 14
Avatar guyness
8
guyness ·

Va et regarde la guerre

Il y a peut-être un micro poil trop de gros plans de visages pétrifiés qui mettent en évidence un fond légèrement binaire comparé à d'autres œuvres plus ambigües et analytiques. Il n'est pas question ici de réfléchir sur la guerre mais de la ressentir à travers les 5 sens de Fiora. Et de ce côté là, le crescendo est cru, inexorable et magistral à moins d'être hermétique à cette approche. Du... Lire la critique de Requiem pour un massacre

148 16
Avatar drélium
10
drélium ·

Tu es venu, maintenant regarde

Requiem pour un massacre est un voyage. Un voyage au bout des enfers, des flammes de haine et des cris dans la brume. Errance, nos yeux s’y perdent. Pétrifié, l’œil ravale ses pleurs. Dans la paralysie de nos sens, ce Requiem n’a rien du réconfort symphonique. Il frappe, il cogne, il dénote. Car dans chaque guerre, il n’y a ni héros, ni victoire, juste des victimes... Lire l'avis à propos de Requiem pour un massacre

38 5
Avatar blacktide
8
blacktide ·

"Tuez le Hitler qui est en vous"

Avec « Requiem pour un Massacre », Elem Klimov nous emmène durant la seconde guerre mondiale suivre Fliora, un jeune garçon venant d’un village Bielorusse décide de rejoindre les partisans, malgré son trop jeune âge, pour combattre les nazis. Il découvrira l’amour mais surtout la guerre, la souffrance et l’horreur. A travers le destin de ce jeune garçon, c’est vraiment l’horreur de... Lire l'avis à propos de Requiem pour un massacre

39 7
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Critique de Requiem pour un massacre par Ano

Requiem pour un massacre est un film incroyablement percutant, ici pas besoin de faire dans le pathos facile et surabondant pour atteindre le spectateur, il suffit simplement de se laisser emporter par une narration et une réalisation qui frôlent la perfection pour se plonger dans la noirceur de l'âme humaine et dans la folie de l'homme. Puisque effectivement, plus que de l'occupation... Lire la critique de Requiem pour un massacre

67 4
Avatar Ano
10
Ano ·

Ah quand même...

Bouleversant, vraiment c'est le terme. Ça c'est le genre de film qu'il faut avoir vu si on veut affirmer qu'on a vu l'Horreur au cinéma. Klimov a mis tous les moyens nécessaires en place pour faire de son œuvre un véritable témoignage poignant, 140 minutes durant lesquelles ses acteurs vont trainer dans une crasse et une humiliation constante: la vase, les moustiques, la mort. Parlons-en... Lire la critique de Requiem pour un massacre

54 10
Avatar Deleuze
9
Deleuze ·

L'Horreur.

Que dire ? Que dire devant une telle démonstration de cinéma, un enchainement prodigieux de scènes surréalistes qui tendent vers un aboutissement chaotique au plus profond de l'Horreur humaine matérialisé par le massacre du village. Plans grandiose, s'enchainant sans laisser de répits, drame sans issue faisant battre le cœur nerveusement au son des cris de femmes pleurant leur enfants brûlés et... Lire la critique de Requiem pour un massacre

42 1
Avatar Heisenberg
10
Heisenberg ·

L’objectif subjectif

Ce qui marque en premier dans « Requiem pour un massacre » (je préfère le titre original traduit en « Come and See » en anglais) c’est sa réalisation et le parti pris de la caméra. Cette dernière, très souvent subjective, plonge le spectateur totalement au cœur de l’histoire et de la tragédie qui s’y déroule. Incarnant tantôt le personnage principal, tantôt ce qu’il voit, l’objectif de Klimov... Lire la critique de Requiem pour un massacre

31
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·

Quelques lignes sur "Requiem pour un massacre"

(Risque de spoilers) Éprouvant, voilà le mot qui pour moi caractérise le mieux ce film. Son titre original "Va et regarde" nous invite, à travers la vision d'un jeune garçon, Florya, à ouvrir les yeux sur l'abject. Nous sommes en Biélorussie pendant la seconde guerre mondiale. Nous assistons ou plutôt subissons l'épuration des habitants d'un village par les nazis. Souvent,... Lire l'avis à propos de Requiem pour un massacre

18 9
Avatar Jim_Witt
8
Jim_Witt ·