Quand on a pas d'idées, on viole celles des autres

Avis sur Reservoir Dogs

Avatar helldraco
Critique publiée par le

Non, reservoir dogs n'est pas un bon film ! C'est au mieux un plagiat foiré, au pire de la spoliation pour se faire connaitre. Tarantino, à force d'à force peut être, a fini par reconnaitre qu'il s'était inspiré d'un film phénoménal: City on Fire.

Inspiré ... City on fire raconte l'histoire d'un flic infiltré, manipulé par ses supérieurs et n'ayant plus aucun contrôle sur sa vie. Il va s'en suivre une histoire assez profonde sur une thématique simple mais très orientée (4 films On fire ont vu le jour: prison on fire 1 et 2, school on fire et city on fire), dont tarantino n'a retenu qu'une seule chose: la fin.

Sauf que dans le film de base, la fin dure quelques minutes. En faire un truc de plus d'une heure, c'est du foutage de gueule sensationnaliste et mercantile.

Certes, on peut avancer qu'il a voulu arranger à sa sauce un film qu'il a aimé (au moins il a du gout). Seulement, dans un film avec autant de tensions, ils faut des personnages travaillés, avec de l'épaisseur pour permettre au spectateur de haleter, suffoquer au rythme des coups de feu et des prises de bec. Les noms sont là: Keitel, Madsen, Roth, Buscemi ... mais où est le scénario ? Où est la base leur permettant de s'exprimer ?

La réponse est simple: dans un film asiatique dont tout le monde se cogne ! La fin était grandiose, alors on garde que ça, ça va plus vite ! Y'a pas de temps à perdre avec le développement d'intrigue qui a amené cette tension finale.
On va rallonger la sauce avec des dialogues foireux et inutiles, on collera une scène un peu choquante pour les plus prudes avec de la musique cool par dessus (rien inventé sur ce coup là), on fera un copier coller des plans du film original (car oui, la scène finale est complètement recopiée, plan pour plan, au film de base) ... voilà ce qui a dû mijoter dans le cerveau cultivé de l'homme sans inventivité.

Une recette d'escroc qui donnera un court métrage bien trop long, encensé par un public aveugle, et qui se révèlera être la base du cinéma de tarantino: de la reprise d'idées piochées ailleurs, de la musique cool par dessus et des acteurs connus pour faire mousser le buzz et exciter l'imaginaire de son public conquis d'avance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1314 fois
7 apprécient · 23 n'apprécient pas

Autres actions de helldraco Reservoir Dogs