👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Resident *cut* Evil *cut* : *cut* Chapitre *cut* final *cut* *cut* *cut* *cut*

Je pensais pas qu'il serait capable de régresser en terme de réalisation mais en fait si.

C'est vraiment super nul en tout point, les acteurs sont au fraises (et la plupart sont là juste cinq minutes pour faire coucou et mourir, on a aussi quasiment tout les personnages du précédent film qui ont disparu pour une raison inconnue), l'histoire est complètement à chier (mention spéciale au fait que la fin du dernier film semble avoir été complètement zappé), la réalisation est au fraise (le cadrage est atroce, les scènes d'actions sont horribles, les effets spéciaux sont dignes des plus grands films de la case horaire de 23h sur la TNT tel que "Les vers géants des sables") et la musique qui donne l'impression d'assister à une techno parade.

Mais là où j'ai été le plus impressionné, c'est le montage, je crois que je ne plaindrais plus jamais de la bouillie cut offert par les dernières productions Marvel parce que là, on atteint un nouveau niveau en terme de cut intense, c'est assez incroyable et je ne pensais pas que c'était possible à faire mais heureusement que ce bon vieux Paul est là pour repousser les limites du cinéma. Toute les scènes, de la baston à la simple scène de dialogue, est bourré de cut quasiment toute les secondes, j'avais jamais vu un truc comme ça de toute ma vie, c'est franchement hypnotisant.

Le film met le paquet sur les jumpscare prévisible aussi (c'est très simple, si vous voyez la caméra s'attarder un tant soit peu sur un truc, c'est qu'il va y avoir un jumpscare, si Alice sort la lampe torche, c'est qu'il va y avoir un jumpscare) et on peut quasiment en décompter un toute les deux minutes jusqu'à la moitié du film (ça se calme un peu après).

Reste le fait que je me suis marré comme une baleine devant tellement rien n'a de sens et je préfère au final voir un truc nul à chier et complètement con comme ça plutôt qu'un truc nul mais chiant comme Warcraft.

Je met une petite vidéo pour illustrer la parfaite maîtrise du cut. Je me demande si ils avaient pas un poulet dans la salle de montage pour faire un cut à chaque fois que l'animal faisait "cot", c'est ce qui me paraît le plus logique pour arriver à ce résultat :

SuicideSnake
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vu en 2017

il y a 5 ans

2 j'aime

6 commentaires

Resident Evil : Chapitre final
AIexio_
10

Quand je fais de la purée MOUSSELINE

Je suis sûr de ce qu'il y'a dedans !!!! Et c'est pareil quand je regarde un Resident Evil :) ^^ J'adooore !!!!! Quel punch alors !!! Quelles chorégraphies dans les scènes d'action !!! Ce qui est bien...

Lire la critique

il y a 5 ans

18 j'aime

3

Resident Evil : Chapitre final
Electromania
6

La fin du délire

Bon faut savoir que je suis un connard de base, et que j'ai surkiffé tous les films Resident Evil jusqu'à présent, mais ce dernier opus m'a déçu fort dans mon cœur. Le fait que tout parte en...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

1

Resident Evil : Chapitre final
Olivier_Clyde_H
3

Oh ptn... Quelle claque!

Ce film m'a fait découvrir une toute nouvelle sensation en sortant du cinéma... La colère. J'ai déjà été triste ou déçu qu'un film soit mauvais... Mais en colère? Première fois. Je n'aurais jamais...

Lire la critique

il y a 5 ans

8 j'aime

3

Hybrid Theory
SuicideSnake
9

Au final, il a compté.

Je ne comptais pas écrire une quelconque critique sur cet album parce que je n'en voyais pas l'intérêt. Que l'on aime ou pas le groupe, renier le fait que cet album a marqué l'univers du métal serait...

Lire la critique

il y a 5 ans

23 j'aime

3

Arcane
SuicideSnake
10
Arcane

Top Laner (Mise à jour fin de la saison)

Mon expérience de LoL se résume à quelques parties lorsque le jeu est sorti il y a déjà fort longtemps donc on peut globalement dire que je n'y connais rien. Les trois premiers épisodes sont...

Lire la critique

il y a 6 mois

20 j'aime

Assassin's Creed Origins
SuicideSnake
5

A bout de souffle

Origins est un jeu qui fait très bien illusion pendant une vingtaine d'heures. On découvre un open world magnifique qu'on prend plaisir à parcourir, surtout que c'est pas tout les jours qu'on peut...

Lire la critique

il y a 3 ans

20 j'aime

2